Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2005 1 07 /11 /novembre /2005 00:00

S’il y a eu une distraction dans la prière, il suffit de revenir à notre coeur et de témoigner notre humilité et notre insuffisance envers Dieu pour qu’Il le purifie..

La prière fait un dialogue unilatéral dans lequel un interlocuteur - en l'occurrence le Serviteur - parle et l'autre (Dieu) écoute, ou inversement comme dans l'écoute de la lecture du Coran où c'est Dieu Qui parle et le serviteur écoute.

 Un savant a dit : « Si tu veux parler avec Dieu, fais la prière. Et si tu veux que Dieu te parle, lis le Coran ».

 La concentration dépend du degré de la foi et de l’amour de Dieu : il faut aussi apprendre à prier. C’est une tâche difficile car relève de l’éducation du c½ur. L’imam Ghazali dit : « Enlever du c½ur l'amour du monde d’ici-bas est une tâche difficile et l'effacer intégralement est une chose rare. Aussi, il convient de s'y exercer dans la mesure du possible, et finalement, c'est Dieu qui accorde le succès et l'assistance ».

 Ceci ne s'accomplit pas aisément, mais une simple tentative dans cette direction aura son utilité.

A l’époque du Prophète BSSL, la prière était une transmission vivante, par laquelle les compagnons apprenaient aussi bien les règles gestuelles que la spiritualité. C’est dans la prière que l’on jauge notre spiritualité et notre attachement à Dieu. L’Amour et l’humilité (éprouver le sentiment d'un manque spirituel à combler et avoir la conscience du caractère vil de l’âme) qui y puise, atteint le summum de la concentration.

 Quelques conseils pour la concentration:

 - Il faut apprendre à se prédisposer afin de recevoir la Présence divine : la propreté des vêtements et des lieux, le calme et l’ambiance spirituelle, ne pas prier alors que le c½ur est occupé par quelque chose qui pourrait déconcentrer (prier alors que le repas est servi, besoin d’aller aux toilettes, une marmite au feu, avoir très soif ou très faim..). Cela signifie que le c½ur doit se vider de toute autre préoccupation et s'élever au-dessus des considérations purement matérielles.

 - Prendre le temps de toute chose relative à la prière et ne pas se précipiter : bien perfectionner les ablutions, faire le dou’a des ablutions.., accomplir des prières surérogatoires avant la prière obligatoire. Prendre le temps de s'incliner, de se prosterner, que les membres se reposent. Prier lentement, en réfléchissant à ce que l'on récite (en utilisant le Tajweed). Penser qu'on est devant Dieu et qu’Il est entrain de nous regarder. Le mot salat (prière) en arabe est un dérivé du mot sila qui veut dire relation. Savoir qu’en cas d’absence du c½ur, le but recherché par les invocations n’est pas atteint car la langue n’exprime pas ce qu’il y a dans le coeur.

 - Demander à Dieu de nous donner de la concentration dans cette prière. Connaitre la majesté et la grandeur de Dieu et se rappeler les péchés antérieurspour avoir la pudeur vis-à-vis de Dieu, la crainte et l’espérance de son Pardon. Les implorations dans la prière font sortir la personne de ses occupations terrestres pour le mettre en relation et en contact avec le Créateur. Beaucoup d’implorations et voilà la concentration qui revient.

- Prendre conscience de l'appartenance de l'univers, dans sa totalité, à Dieu et réfléchir sur la Toute-Puissance divine et à Son Pouvoir absolu et c'est là un acquis spirituel de taille.

 - La prière suppose un effort et une lutte contre nous mêmes et contre les ruses du Satan. Si des insufflations sataniques envahissent le coeur :

 Il faut donc chercher refuge auprès de Dieu et souffler une brume à gauche trois fois en disant : « Ahouzou bilahi mina chaytani radjim» « Je cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le lapidé », ou bien : "Ahouzou bilahi mina chaytani radjim min hamzihi wa nafkhihi wa nafthihi" .

 Il est dit dans le coran : « Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [Satan], je m'assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants » (sourate7/versets 16-17)

 On rapporte qu’un des compagnons ‘Outhman Ibnou Abi Al ‘As (radiya lahou 'anhou), est venu se plaindre auprès du Prophète (BSSL ) et il lui dit « Le Satan vient entre moi et ma prière et me cause des problèmes avec ma récitation ». Le Messager de Dieu (BSSL) a dit : « C'est un Satan appelé Khinzab, ainsi si vous sentez sa présence, cherchez le refuge auprès de Dieu et soufflez une brume à votre gauche trois fois. » Il a dit : « J'ai appliqué ce conseil et Dieu m'a débarrassé de lui »

 - Ne pas se précipiter après la prière, mais rester assis pour faire du Dhikr ou des prières surérogatoires.

 -La difficulté principale dans l’exercice de la prière est notre manque de foi : La concentration dans la prière dépend du Wird, et donc le programme spirituel que le musulman accomplit chaque jour pour s’élever spirituellement : (la prière de la nuit, lecture du Coran, Dhikr (lailaha illallah, salutations et bénédictions sur le Prophète, demande du pardon…). La prière collective dans les mosquées est d'une grande aide quand elle est faite dans une atmosphère de respect et de quiétude. Ainsi, en persévérant dans le Wird, nous pouvons acquérir l'habitude d'une présence quotidienne avec Dieu. Essayer de se lever la nuit un peu avant le fajr pour faire la prière de nuit. Cette prière aide énormément à avoir la présence dans la prière.. Une séance de Dhikr est d’une très grande utilité car elle a pour objectif la pureté du c½ur afin qu’il soit réceptif à la lumière divine dans la prière.

 - Durant la prière, en nous dirigeant vers la Kaaba, on ressent le flux des prières de tous les musulmans à travers le monde qui convergent, en permanence, vers La Mecque : du fait des décalages horaires, les cinq prières par jour deviennent multitude. On perçoit alors l’unité de la communauté musulmane et, au-delà, de la communauté humaine.

 - Lecture des histoires du Prophète, de ses compagnons et de nos prédécesseurs pieux, savoir comment étaient leurs états pendant la prière. Dans ce sens, il convient de se procurer des livres qui traitent de la spiritualité tels que le livre de Ghazali intitulé "la revivification des sciences de religion". En effet, c'est très important de savoir comment on est très devancé dans ce domaine.

 - Fréquenter les assises de foi et de science, et assister à des conférences qui parlent de la spiritualité.

- La concentration dans la prière est le projet de la vie. Si nous prenons conscience de la valeur de la concentration, nous désirons ardemment la pratiquer chaque jour. C’est pourquoi le Prophète BSSL demandait à Bilal de faire l’appel à la prière afin qu’il soit soulagé par la prière "Ô Bilâl repose nous par l'appel à la prière".

Dr.Eouazzani

Partager cet article

Repost 0

commentaires

simplement moi(fat) 11/11/2005 21:28

Décidément j'aime ton blog!!!!!Je ferais plein de pub parce que oui il faut d blog comme sa!!
Que dieu t'ouvre les portes de sa miséricrde inchallah
amine ma soeur!!!

Oum Nour 07/11/2005 13:47

Assalamou alaykom , ma chère soeur Bouchra ,Dieu Tout Puissant t'a gratifié minch'allah ,je prie notre Seigneur Dieu Le Doux , Le Protecteur de te protéger de tous envieux et de tout mal ,qu'il te garde pour la communauté le plus longtemps possible et qu'il t'accorde le paradis Firdaus inch'allah amine; ta soeur en Dieu

Présentation

  • : L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Contact

Recherche