Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2006 1 13 /11 /novembre /2006 20:00


Publié le 5-11-2006

Comme à Jenine et à Naplouse en avril 2002, l’armée israélienne massacre dans la Bande de Gaza transformée en souricière. Les missiles pleuvent des drones fabriqués avec le concours de la technologie française. Des Laisserons-nous faire ? Ci-dessous un nouveau témoignage accablant recueilli par Silvia Cattori
.

[b]
« Beit Hanoun, avec ses 30.000 habitants, était déjà l’objet d’agressions quotidiennes et de frappes aériennes depuis le 25 juin. Maintenant elle est assiégée par des troupes israéliennes au sol. Nous avons vu les chars avancer, se mettre en place. Nous sommes maintenant encerclés par environ 70 chars et au moins 450 soldats qui ont annoncé que la ville est « zone militaire fermée ». Ce qui veut dire que personne ne peut sortir. Personne ne peut s’enfuir. C’est une offensive sur le mode de celles menées en 2002 en Cisjordanie.







Ce matin, les femmes sont sorties pour voler au secours de leurs fils ou maris menacés par les blindés qui encerclaient la mosquée. Les femmes ont défié les Apaches et les chars. Ce fut pour nous un moment formidable. On s’est senti comme enveloppés dans un voile d’humanité. C’était un moment très fort de voir ces femmes prêtes à aller à la mort pour sauver la vie de leur fils, de leur mari. Elles ont continué sans hésiter et les soldats, qui ne s’y attendaient pas, ont été désorientés. Grâce à cet effet de surprise elles ont réussi, sauvé la vie de ces combattants. Elles ont montré que la plus grande armée du monde peut être vaincue par des gens aux mains nues. Nous avons perçu cela comme un message adressé aux hommes des pays arabes qui restent silencieux. Ces femmes ont dit, par leur geste :
« Voila, face à votre lâcheté, les femmes palestiniennes sont seules en train lutter pour libérer leurs hommes assiégés par l’ennemi des Arabes, Israël ».








La situation des enfants dans les territoires occupés révèle des chiffres accablants : en 2000, 99 enfants, dont 22 âgés de 8 à 12 ans, sont morts suite à des bombardements ou à des tirs ciblés. Aussi, depuis le début de l’Intifada, on observe une augmentation des arrestations des enfants : plus de 1000 enfants, âgés de 12 à 17 ans ont été arrêtés, et à ce jour 160 d’entre d’eux sont toujours dans des prisons israéliennes. L’Etat d’Israël, qui a pourtant ratifié la Convention internationale des droits de l’enfant, viole une partie de ces dispositions et s’octroie de facto une liberté d’action bien supérieure lorsqu’il s’agit des enfants palestiniens détenus.

Concernant l’arrestation, elle a le plus souvent lieu sur le trajet de l’école ou durant la nuit, en présence des parents. L’objectif, pour les soldats israéliens, au-delà de la peur et de la violence générées au sein de la cellule familiale, est d’amener l’enfant à avouer toute information utile. Si l’on peut considérer qu’un acte de torture est commis dès lors que l’enfant est frappé et qu’il a peur, on estime que 90% des enfants palestiniens subissent la torture. La nouveauté introduite au cours de la 2e Intifada, c’est que cette dernière touche un plus grand nombre d’enfants, et les jugements appliqués sont de plus sévères et toujours plus inappropriés à l’âge de l’enfant. En effet, au titre de l’ordre 132, qui ne donne aucun droit aux enfants palestiniens, les jugements se déroulent dans des tribunaux militaires et non dans des tribunaux pour enfants. Trois types de peine peuvent être prononcés :


- La condamnation ferme : alors qu’avant l’Intifada, un jet de pierres était répréhensible d’une peine maximum de 3 mois, actuellement, le minimum est de 8 mois. De plus, si l’enfant est à nouveau arrêté au cours des 5 années suivantes, il devra purger une peine de 16 mois avant son jugement.

- La peine avec sursis, d’un minimum de 16 mois

- L’amende : totalement illégale, elle est pourtant largement pratiquée, variant de 300 USD à plus. Nul n’est besoin de dire combien ce type de pratique rend la vie quotidienne plus difficile pour la famille, étant ainsi obligée de payer l’amende plutôt que d’acheter le lait pour les enfants





 

C. Léostic
[b]

19 civils palestiniens ont été assassinés la nuit dernière par des tirs israéliens qui ont fait aussi des dizaines de blessés. Huit enfants et quatre femmes sont morts. Onze personnes d’une même famille, les Al-’Athamneh ...
Selon des sources palestiniennes, des chars israéliens postés à la frontière nord de Gaza ont tiré sur les maisons.

La maison des Al-’Athamneh a été rasée et beaucoup d’autres ont été endommagées. D’où le nombre élevé de morts et de blessés.

Ne’meh Al-’Athamneh, Mohammed Al-’Athamneh, Mahmoud Al-’Athamneh, Mahdi Al-’Athamneh, Sa’ed Al-’Athamneh, Moha,med Al-’Athamneh, Fatmeh Al-’Athamneh, Nihad Al-’Athamneh, Arafat Al-’Athamneh, Dima Al-’Athamneh (une petite fille d’un an), et Ala’ Al-’Athamneh ont été assassinés.

Les médecins des hôpitaux Kamal Adawan et de Beit Hannoun indiquent que les corps étaient si mutilés qu’ils n’ont pu tous les identifier. Certains blessés sont dans un état très grave.











Beit Hanoun 8 11 2006

Déjà à 01 heure ce mercredi, des chars et des bulldozers de l’armée israélienne ont ré-envahi Beit Hanoun, détruit des terres agricoles et tiré sur des maisons, selon des témoins oculaires.

D’après le quotidien israélien Haaretz, Khaled Radi, un responsable du ministère palestinien de la Santé, a confirmé que tous les morts sont des civils.











"Des Humiliations, des tortures, des prisons insupportables, et des peines de prison qui peuvent arriver parfois jusqu'à mille ans ..."
Telles sont les expressions que répètent les détenus palestiniens dans l'espoir que la Communauté Internationale vienne à leur secours et mettre fin à leur grande souffrance dans les prisons de l'occupation israélienne.






Malheureusement, personne ne prête attention à leurs demandes justes, au moment où tout le monde est mobilisé pour libérer trois soldats israéliens capturés dans leurs postes militaires par la résistance palestinienne et libanaise.

Malgré les rapports du Ministre des Affaires des prisonniers et libérés qui précise que plus de 700.000 palestiniens ont été détenus par l'occupation sioniste depuis 1967, ce qui égale 25% de la totalité de la population palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Malheureusement, personne ne prête attention à leurs demandes justes, au moment où tout le monde est mobilisé pour libérer trois soldats israéliens capturés dans leurs postes militaires par la résistance palestinienne et libanaise.




BOYCOTT DES PRODUITS ISRAÉLIENS : CHACUN A LES MOYENS D’AGIR

Publié le 24-04-2006

Le boycott des produits israéliens, à l’heure où le gouvernement israélien affame la population palestinienne, en plus d’annexer ses terres, de piller ses ressources, d’emprisonner et d’assassiner un peuple sans défense sur une terre occupée, est le minimum que nous puissions faire en tant que citoyens. Tout comme pour l’Afrique du Sud de l’apartheid, le boycott des produits israéliens ne peut se réduire à s’abstenir d’acheter certains produits « made in Israël ». Nous devons également faire savoir à ceux qui proposent ces produits à la vente qu’ils sont dans l’illégalité, en ne respectant pas ni les droits de l’homme, ni le droit international, et souvent même ni la réglementation en vigueur en matière de traçabilité.

Les Carrefour, Auchan, Champion... ou autres grandes surfaces qui exposent dans leur rayons des produits israéliens, c’est-à-dire des produits d’un pays qui en occupe un autre, qui ne respecte ni les résolutions de l’ONU votées par la France, ni les conventions de Genève, signées par la France, n’ont aucune éthique.

Les fruits et légumes « israéliens » ont en outre souvent été produits sur des territoires palestiniens occupés, en pompant la terre et l’eau palestiniennes. Mais Israël, qui bénéficie d’avantages considérables sur le plan commercial (détaxes réservées aux pays de l’Union Européenne) ne se risquera jamais à indiquer leur véritable provenance (telle ou telle colonie en Cisjordanie).[b]

source: nourislam.xooit.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Bouchra - dans ATTENTION !!
commenter cet article

commentaires

lumiere 03/07/2007 11:47

 tout d'abord je te remerci ma soeur Bouchra d'avoir penser au palestiniens  cela est vraiment trés gentille de ta part et ensuite je souhaite a ses mulsmans combattant tous les jours qu'Allah les aide a tous les moment  et   qu'il leur donne la force et patience  de combattre   et je leur espere  janate  fardaous car il le merite vraiment pendant des annee en train de combattre et  enfin que leur hasanate qu'il aurai récolter que dieu les multiplie plusieur fois !!!!!!!!!!!!!!!!!et pour ceux qui ont créer se blog qu'il rentront dans janate fardaous  ainsi  seux qui le découvre  et je vous souhaite tout le bonheure ...........ectSALAMOU3ALAIKOUM OUA RAHMATOULAHI TA3ALA OUA BARAKATOUH

:::: 17/11/2006 13:10

allaho yomhil wala yohmil ma soeur

zineb 14/11/2006 19:07

Qu'Allah soit avec eux , amiiin
Merci de nous avoir faire part de l'article, oukhti

Présentation

  • : L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Contact

Recherche