Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 19:21

Gaza (Palestine), 9 Muharram/27 jan (IINA)-

Dix morts à Gaza dans des clashs avec le Fateh, un an après le triomphe du Hamas

De nouveaux affrontements entre partisans du Fateh et du Hamas palestiniens ont fait dix morts vendredi dans la bande de Gaza, et un groupe armé émanant du Fateh a dit avoir enlevé 24 membres du mouvement islamiste, qui célébrait le premier anniversaire de son triomphe électoral.
Ces heurts ont gelé les négociations interpalestiniennes en vue de la formation d’un gouvernement d’union.
Dix personnes, dont un enfant de deux ans, ont été tuées hier dans la bande de Gaza dans une nouvelle vague de violences partisanes. C’est le bilan le plus lourd signalé au cours de violences entre Palestiniens depuis la victoire électorale du Hamas il y a exactement un an.
Une roquette antichar a été tirée en direction du domicile du ministre des Affaires étrangères, Mahmoud Zahar (du Hamas). Le ministre ne se trouvait pas chez lui au moment de ce tir qui n’a pas fait de blessé, mais a causé des dégâts à la maison, située dans un quartier ouest de Gaza.
Les Brigades des martyrs d’al-Aqsa ont en outre annoncé avoir capturé ces partisans du Hamas dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, et ont promis une « réponse sévère » si le Hamas s’en prenait à un influent activiste du Fateh encerclé à Gaza. Selon des habitants, des coups de feu ont retenti dans Gaza hier soir, et des membres armés du Fateh et du Hamas se sont déployés dans les rues. Deux grenades RPG ont été tirées en outre sur le QG de la sûreté préventive du Fateh à Gaza ville. Ces affrontements ont également fait sept blessés et une dizaine de partisans du Hamas ont été enlevés dans le secteur par des hommes du Fateh. À Jabaliya (nord), un activiste du Fateh, Nabil Jarjir, a été tué par la force exécutive, relevant du ministère de l’Intérieur et fidèle au Hamas.
L’explosion d’un engin au passage d’une jeep de la force exécutive, relevant du ministère de l’Intérieur, avait fait douze blessés, dont sept de ses passagers. Deux d’entre eux ont succombé hier. Le Premier ministre palestinien issu du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a dénoncé cette attaque, la qualifiant de « crime regrettable ». « Nous travaillons sérieusement pour trouver les responsables », a-t-il dit. Toujours à Jabaliya, des membres du Hamas et de la force exécutive encerclaient la maison d’un autre activiste des Brigades d’al-Aqsa, liées au Fateh, et ont tiré plusieurs roquettes antichars en direction du bâtiment, selon des témoins. En outre, un général des services de sécurité fidèles au Fateh a été blessé aux jambes lorsque des membres de la force exécutive ont tiré sur lui, dans le nord de la bande de Gaza, selon des sources sécuritaires. Les violences partisanes ont gagné la Cisjordanie, où neuf autres membres du Hamas ont été enlevés par des hommes du Fateh.
Ces heurts ont entraîné le gel de négociations en vue de la formation d’un gouvernement d’union, qui pourrait être suivie d’une levée de l’embargo financier imposé par les puissances occidentales depuis la victoire du Hamas. « Le dialogue dans son ensemble pourrait voler en éclats », a averti Taoufik Abou Khoussa, porte-parole du Fateh, rejetant la responsabilité des affrontements sur le parti fondamentaliste. « Comment le dialogue peut-il se poursuivre avec une bombe sous la table ? » a-t-il insisté. Abbas, qui assiste au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, avait pour sa part estimé que trois semaines seraient suffisantes pour parvenir à un accord sur la formation d’un gouvernement d’union. « Si nous ne parvenons pas à former un gouvernement d’union nationale qui nous permette de lever le siège, je convoquerai une élection présidentielle », a-t-il réaffirmé.
Le Premier ministre Ismaïl Haniyeh, membre du Hamas, s’est dit « déterminé à poursuivre le dialogue ». Il a toutefois assuré « que les parties qui ont imposé le siège durant l’année écoulée n’ont pas atteint leur objectif ». « Le peuple palestinien a fait preuve de patience et de constance, et son gouvernement n’a fait aucune concession malgré les atteintes de ce siège injuste », a-t-il ajouté. Mouchir al-Masri, député en vue du mouvement islamiste, a adressé le même message aux partisans du Hamas, rassemblés à Djabalya pour célébrer le premier anniversaire de son triomphe. « Je dis aux Sionistes, aux Américains et aux auteurs du coup d’Etat : économisez-vous, épargnez votre temps et vos efforts parce que nous allons rester en place, au gouvernement et au Parlement, comme les montagnes de Palestine », a-t-il lancé.
Lors d’une conférence de presse à Gaza, une vingtaine de personnalités indépendantes ont par ailleurs appelé « à l’arrêt immédiat des affrontements, à la libération des personnes enlevées et au retour au dialogue » entre le Hamas et le Fateh

source: .islamicnews.org

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Contact

Recherche