Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2005 2 09 /08 /août /2005 00:00

 

 

 

 

Nous vivons dans un univers en parfaite harmonie. En étudiant tous ses aspects, on ne peut que s’accorder sur le fait que des lois viennent l’ordonner et que des mécanismes universels se répètent infiniment dans le temps. Les matières inertes ou vivantes sont cadrées dans leur environnement et les interactions limitées à celui-ci. Elles ne peuvent en aucun cas choisir de changer cet équilibre originel, cette guidance imposée. On pourrait penser que l’homme est différent : il arrive à s’adapter au contexte ou modifier ses besoins, il peut recourir à son instinct ou s’y opposer. Cette sorte de guidance de libre-choix n’empêche pas que celui-ci n’est pas apte à modifier les lois. Il est incapable, par exemple, de prolonger son cycle de vie, de ne plus respirer ou de s’échapper de ce modèle espace-temps imposé. Le créateur de cet univers ne peut être que Dieu, celui qui a créé cet ordre et guida toutes ses créatures, même si les athées se sont jurés de l’appeler "Nature" pour s’évader du dilemme. Nous verrons en quoi le miracle scientifique proposé par le Coran, est convaincant et restera éternellement le défi de l’humanité.

Quand on médite sur la création, on ne peut être qu’effaré et bouleversé. Comment tout pourrait s’accorder et aucune erreur se produire, alors qu’une seule d’entre elle serait fatale et créerait un chaos par des réactions en chaînes. Tout marche ensemble, rien ne fonctionne indépendamment. Si on ne regarde que les poils dans le corps humain, on remarque que les sourcils poussent uniformément puis s’arrêtent à un stade précoce pour ne recouvrir que quelques centimètres carrés. Tandis que la barbe et les cheveux poussent infiniment et atteignent des mètres si on les coupe pas. Pourquoi en est-il ainsi ? Pourtant ils sont si proches les uns des autres. La réponse peut paraître évidente mais c’est justement cette échappatoire à questions qu’il faut bannir, cette évidence trompeuse qui ne signifie rien qu’une hypocrisie, un refus de voir plus clair. Il "est évident" de voir quelle gêne il y aurait, avec des sourcils qu’il faudrait raser tous les jours et on finirait par dire "cette nature est bien mal faite", "en quoi ses poils peuvent-ils me servir ? Ils gênent ma vue, quelle calamité". Les sourcils sont-ils dotés d’intelligence ou sont-ils guidés ? Ainsi chaque membre du corps humain devient inutile sans le corps entier, à quoi servirait bien un foie, un poumon en dehors de leurs contextes ? La bouche mange-t-elle pour elle ? L’œil regarde-t-il pour lui-même ? Le cœur fait-il circuler le sang pour lui-même ou pour un tout ? L’équilibre est donc dépendant de tous les constituants, l’univers est une multiplication, si un facteur s’annule, il devient caduc. Cette corrélation ne peut que sous-entendre qu’à l’homme seul appartient le devoir de s’harmoniser avec la nature, lui qui a le choix, mais comment doit-il faire alors ?

Dieu qui a guidé toute chose ne serait-ce qu’un poil, ne guiderait-il pas l’homme ? Pour cela, il a envoyé des prophètes, êtres humains certes, mais venant avec des preuves irréfutables, des miracles qui bouleversent l’ordre que nous connaissons. Ces signes nous poussent à croire que celui qui a modifié cette propriété jusqu’alors non modifiable et inchangée ne peut être que celui qui l’a instaurée. De par Sa miséricorde, Il fit en sorte que les miracles choisis vinrent défier les domaines de prédilection des peuples auxquels était envoyé l’avertisseur. Ainsi, Moïse est venu défier les magiciens d’Egypte, Jésus défia les plus grands médecins et Mohammed saws est venu défier les poètes incontestés qu’étaient les arabes de l’époque pré-islamique. Ce dernier ayant un message universel et non destiné à un peuple se devait même de défier l’humanité jusqu’à nos jours et jusqu’à la fin des temps. Et c’est ce que le Coran, principal miracle du dernier prophète, continue de faire en bouleversant tous ceux qui ont essayé de le défier.

Pour qu’un fait soit admis par l’homme, deux étapes sont nécessaires, celle du questionnement et celle de l’observation dans le monde réel. Si ces deux concordent, l’homme admet la loi comme validée, conforme à son esprit. Et c’est ainsi qu’opère le Coran en nous exposant des vérités qui se voient par la suite validées, prouvées parce que l’observation coïncide parfaitement avec les faits mentionnés. Les occidentaux ne comprennent pas "ce retour au passé ténébreux" et moyenâgeux, synonyme de refus de la science actuelle si compétente à leurs yeux, pourtant c’est dans ce milieu que le Coran a défié les élites de ce siècle. Les étapes de la naissance de l’homme sont expliquées dans le verset 5 de la sourate "Le pèlerinage"(Al Hajj-5), l’explication est impressionnante : elle retrace le cycle de développement de l’enfant du spermatozoïde, des stades embryonnaires, du fœtus jusqu’à la naissance ! Quand A. Zendani1 se rendit au Canada dans les années 80, il rencontra un grand spécialiste d’embryologie, de renommée internationale, le professeur Keith Moore. Celui-ce venait à peine d’achever son œuvre sur le développement humain, découvertes qu’il était seul à posséder pour le moment mais A. Zendani vint lui prouver le contraire en lui donnant la description complète du verset. Le professeur fut troublé, comment cet homme peut parler dans un domaine qui n’est pas le sien avec autant de précision ? Il lui montra en fait qu’il tirait ses connaissances du Coran, révélé il y a quatorze siècles. Il ne tarda pas à devenir musulman2

Le Coran relate aussi des phénomènes physiques récemment découverts, comme les isthmes océaniques, véritables filtres qui préservent l’uniformité des eaux de part et d’autre. Le Coran évoque aussi l’isthme entre les fleuves et les mers, l’eau douce et l’eau de mer ne se mélangent pas, seul l’isthme de quelques kilomètres les séparent. De même l’origine de l’univers, la naissance des étoiles à partir de fumée, la formation des continents à partir des volcans, etc. sont autant de vérités scientifiques qui prouvent que l’origine de ce livre ne peut en aucun cas être humaine. Maintenant comment expliquer que la plupart des gens ne sont pas convaincus par ces faits irréfutables et convaincus. Le Coran dépasse encore une fois l’entendement humain en disant "Ils [les mecquois] ne te [Ô Mohammed] renient pas ton message", ils se sont contentés de dire "sorcier", "devin", "menteur" tout en sachant qu’il était connu auparavant pour sa sincérité à toute épreuve et incapable de produire parce qu’illettré. Aujourd’hui, il en de même, les intérêts matériels sont menacés, l’homme refuse de se soumettre à ce qu’il pense être des contraintes, parce que la religion suppose des concessions. Darwin a reçu tous les éloges des classes laïques, quand il compila une solution toute faite permettant de comprendre nos origines, parmi eux s’ajoutèrent tous les religieux qui redevinrent laïcs cherchant en vain des prétextes. Ils se contentent de la théorie pourtant jamais démontrée "mais après la vérité il n’y a qu’illusion et perdition".

 

1 Abdelmajid Zendani, actuellement président du Conseil international du "miracle scientifique du Coran" et parlementaire yéménite.

2 Le Pr. K. Moore accepta de mettre par la suite dans son livre, en parallèle avec l’étude scientifique, des passages entiers du Coran et de la tradition prophétique. Ce livre est "The Developing Human" Pr. Keith Moore, traduit en plusieurs langues.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bouchra - dans Science
commenter cet article

commentaires

syagrius 04/02/2012 12:25


Bonjour,


Je me permet d'ajouter un lien vers une découverte au sein du Coran: celui du rapport mathématique entre toute les sourates et leur ordre de révélation. L'article est détaillé afin de
vérifier..Mais cette découverte est une preuve que cet ordre n'est pas du au hasard:


http://www.projet22.com/sciences/mathematiques-et-logique/article/les-relations-mathematiques-du

coulibaly 29/04/2011 16:42



Pureté à Dieu, Seigneur de toute chose.



AMAR 01/01/2010 20:30


assalam oualikoum
Je vous félicite pour votre travail sur le coran
MAIS,
Dans le souci d'une bonne transparance  Je recommande à tout le monde d'indiquer clairement le nom ou les noms des logiciciel(s) qui ont servi à établir les statistiques sur le
nombre des caracteres  les mots ect .. du coran
Le copier coller ne sert à rien meme s'il émane d'une autorité compéttante , l'erreur est humaine, le comparatif des resultats est nécéssaire et fondamentale avant de les
affirmer ou de les infirmer, car on parle ici du coran le livre saint de l'islam. vaut mieux ne rien dire quand on ne connait pas les references
ou quand on n'a pas de certitude.


MERCI


muriel 03/09/2008 21:10

Pour qu'un fait soit approuvé et validé scientifiquement.1 : On observe2: On est questionné . ( ex: Pourquoi les étoiles semblent-elles s'éloigner les unes des autres?)3: On propose une explication. ( Cela n'importe qui est capable de le faire)4: On réalise plusieurs fois une expérience dans des contextes différents pour vérifier si l'explication proposée est exacte. Après multiples vérifications donnant des résultats positifs, on admet que l'explication est un fait. Alors et seulement alors on peut parler de preuve.Ce qui se passe avec une religion:1: On observe2: On est questionné3/ On " la bible, le coran qu'importe" , propose une explication.4: Nous n'avons pas la possibilité de réaliser une expérience plusieurs fois, et qui pourrait faire de l'explication un fait. ( nous ne pouvons réaliser une expérience qui prouve qu'il y a un enfer, ni que Dieu existe, ..., Bref il n'y a aucune preuve scientifique digne de ce nom qui puisse valider vos assertions.Vous en " restez " au stade 3, vous êtes persuadé que ce que vous dîtes est vrai. Ca s'appelle la foi, l'acte de foi.Grand bien vous fasse, si vous avez la foi. Mais, avec le respect que je vous dois en tant qu'être humain, ne mélangez pas science et foi. Ce sont deux terrains distincs.Ne parlez pas de preuve irréfutable quand il n'y en a pas!C'est hypocrite, dangereux, et , à mon sens, indigne et de la foi, et de la science.Merci de m'avoir lue. Je vous souhaite une belle vie

mourtalla mbeguere 02/01/2008 13:15

Qur an bien que sainte lecture cache les secrets de la scince du futur (dieu dit que cherchez qui ne se trouve pas dans le coran) donc c est un livre ou fond et forme parlent.je ai vu un classification des initiaux (comme la classification periodique dans les scinces pphysiques ) il n y a plus de prophet mais il en reste un c est le coran .l explicatoin des civilisation des conceptes qui gouvernent la vie la science meme la configuration des bombes atomiques .une nouvelle science renait c est le Qur an .

Présentation

  • : L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Contact

Recherche