Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2005 7 09 /10 /octobre /2005 00:00

Le

jûne est une institution sans équivalent et unique de l’islam. A travers le jeûne, l’islam a planté un arbre de mérite infini sans cesse grandissant. Cet article présente les aspects sociaux de l’islam pendant le mois de Ramadan. Pour commencer, rappelons le sens spirituel du jeûne. Celui-ci enseigne l’amour sincère pour Allah à travers l’obéissance, dote l’être humain d’espoir et d’optimisme, nous imprègne d’une consécration sincère à Allah et d’une proximité (car le jeûne n’est suivi que pour la satisfaction d’Allah), cultive chez l’homme une conscience attentive et profonde, lui enseigne la patience [1].

 

Dans l’islam, la plupart des actes d’adoration ont des aspects sociaux, jeûner n’y fait pas exception. Parmi les aspects sociaux du jeûne, il y a le fait qu’il aide à comprendre les peines et les souffrances des pauvres et des démunis. Nous connaissons à travers notre jeûne de 12 à 18 heures (dans la plupart des régions du monde) les difficultés de ceux qui n’ont pas de nourriture. Idéalement, cela devrait constituer un rappel pour éradiquer la pauvreté dans le monde. L’islam élimina vraiment la pauvreté du monde musulman à travers la Zakat et ses enseignements économiques dans ses débuts, période qui fut oubliée pour diverses raisons. Cette perception devrait être ravivée. L’élimination de la pauvreté devrait être une des priorités des Musulmans. Un autre aspect social du Ramadan est le partage avec les autres de l’iftar [2] dans nos foyers et dans les diverses réunions. Ceci crée des liens d’amour et d’attachement intenses entre les membres de la communauté.

Les prières de Tarawih, généralement faites en assemblée dans les mosquées, sont également une activité collective des Musulmans. Nous écoutons le Coran ensemble dans la mosquée, nous nous rencontrons là-bas et notre interaction sociale augmente (en particulier dans les plus petites communautés).

Autre aspect du Ramadan : durant ce mois, il y a plus de charité. Le Prophète saws avait l’habitude de donner plus dans ce mois et encourageait les autres à en faire de même. Cette charité permet de prendre soin des pauvres et des nécessiteux. Cela a un sens à la fois spirituel et social.

Pour le souhour [3], nous nous réveillons les uns les autres. Nous nous appelons l’un après l’autre. Dans de nombreux pays, de petits groupes font le tour pour réveiller les gens. Tout cela accroît l’interaction sociale et les réjouissances.

Ramadan rend les sociétés plus pures parce que la plupart des gens se défont des mauvaises actions durant ce mois. Si les Musulmans suivaient vraiment cela en dehors de ce mois, la société serait plus agréable à vivre. Les guides de l’islam devraient inspirer aux Musulmans l’esprit de Ramadan.

Ramadan est un mois particulier pour les enfants. Dans ce mois, ils font la compétition les uns avec les autres pour jeûner et même s’ils ne complètent pas le jeûne, ils ont un plaisir immense.

Ramadan est un mois de bénédictions, sociales et spirituelles. Nous prions seulement que l’esprit de Ramadan s’intensifie en nous et en nos enfants.

source: Aslim-Taslam

Partager cet article

Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Contact

Recherche