~Les Prénoms~ **La Nomination**

Mardi 10 mai 2 10 /05 /Mai 00:00

La Nomination

                                          

                             
 

                              

                             

                                    

 On attribue au nouveau-né un prénom, soit le jour de sa naissance, soit le troisième, soit le septième jour. Il est recommandé de choisir de beaux prénoms pour sa descendance, des prénoms faciles et qui mettent l'enfant en valeur.  Le Prophète d'Allah - Que la Paix et le Salut soient sur lui - a incité les Musulmans à faire de bons choix en la matière.  Il a changé des prénoms qui exprimaient la dureté ou l'avilissement de la personnel, pour des prénoms plus valorisants.

      

Les savants de l'Islam sont unanimes pour interdire l'utilisation des Noms de Dieu   - Que soit exaltée Sa Toute-Puissance - pour nommer quelqu'un.

                            

De même, il est interdit d'utiliser des noms de sourates du Saint-Coran.  A ce sujet, il nous paraît important de mentionner l'erreur commise par de nombreux Musulmans utilisant les lettres détachées par lesquelles débutent certaines sourates du Coran ! Ces lettres ont été faussement interprétées, sans fondement sérieux : il s'agit ici des faux prénoms attribués à tort au Prophète de Dieu, à savoir Yasin et Taha.  Déjà, l'Imam Mâlik ibn Anas avait blâmé l'utilisation de Yasin, car il n'existe aucun hadîth qui le consigne, et ceci vaut pour Taha également, comme faisant partie des prénoms du Prophète  .

     Cependant, il est permis d'utiliser les prénoms de tous les prophètes de Dieu - Que la paix soit sur eux tous -.  Certains savants ne le désirent pas, de crainte qu'en un moment de colère, on insulte le nom de son enfant, et par là-même, le Prophète éponyme, ou que l'on invoque le mal contre lui.  Mais il va sans dire que ceci est blâmable envers n'importe quel enfant, quel que soit son prénom, et que le Prophète l'a interdit ! Le Compagnon du Prophète 'Omar ibn al-Khattâb - Que Dieu soit satisfait de lui - partageait l'opinion de ces savants.

       Il est permis, par ailleurs, et même recommandé, d'attribuer à son enfant, garcon ou fille, un surnom " kounya " signifiant « père d'Untel » ou « mère d'Untel », d'après l'imam Al-Boukhârî et l'Imam Moslim, le Prophète - Que la Paix et le Salut soient sur lui - jouait avec le frère du Compagnon Anas ibn Mâlik et le taquinait en l'appelant « Aboû 'Oumayr ». Les savants musulmans considèrent que le kounya valorise la personne, que c'est une manière de l'honorer, d'autant plus qu'elle doit exprimer le respect et les qualités positives de la personne.  En effet, les prénoms péjoratifs et dévalorisants sont proscrits en Islam.

     Dieu dit:

Ô vous qui avez cru! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe: ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes: celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que lorsqu'on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas... Ceux-là sont les injustes.

(Sourate 49. Les appartements (Al-Hujurat) Verset 11.)

     Quant à l'utilisation des kounya du Prophète - Que la Paix et le Salut soient sur lui - , les juristes divergent à ce sujet : cependant, la grande majorité ne l'interdisent pas, sans pour autant la recommander.   L'exemple sans doute le plus connu des kounya du Prophète Mohammad - Que la Paix et le Salut soient sur lui - est ( Abâ al-Qâsim ) transcrit en français Belkasem, parfois transformé en Belgasem.

     Il est permis d'attribuer plusieurs prénoms à l'enfant.  Le ou les prénoms doivent être l'expression de l'image morale positive de la personne musulmane.

     Ainsi, d'après 'Abdallah ibn 'Abbâs Que Dieu soit satisfait de lui et de son père - le Messager de Dieu - Que la Paix et le Salut soient sur lui - a dit : « C'est un droit de l'enfant sur son géniteur, le fait que celui-ci l'éduque bien et choisisse bien son prénom ! » ( Relaté par al-Bayhaqî ).

     Le Prophète a dit aussi : « Vraiment, vous serez appelés au Jour du Jugement dernier par vos prénoms et les prénoms de vos parents ; choisissez donc bien vos prénoms. » ( Rapporté par Aboû Dâwoud ).

     Nous joignons à la suite de ce développement une liste de prénoms pour les filles et les garçons musulmans, avec une explication de leur sens et la transcription la plus proche possible de la prononciation, malgré les difficultés d'utilisation de l'alphabet latin qui ne sait pas rendre un certain nombre de sons arabes.

Par sajida - Publié dans : ~Les Prénoms~ **La Nomination**
Ecrire un commentaire - Voir les 18 commentaires

Présentation

  • : L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Culture
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Derniers Commentaires

Créer un Blog

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés