Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 22:51
La décision du juge a été rendu publique le 25 juin dernier dans l'affaire qui opposait l'association Alif au Rectorat. A cette occasion, France 3 Région a fait un reportage :


****A VOIR****


Toute l'aide que vous pourrez apporter à cette cause est la bienvenue, invoquez Dieu pour ce projet et n'hésitez pas à en parler à votre entourage et à toute personne susceptible d'être intéressée. On peut vraiment y arriver, il suffit que chacun donne un peu de son temps et de son argent. Il n'y aura vraiment aucun regret pour celui qui s'implique. A diffuser largement!!
Repost 0
Published by Bouchra & Samir - dans Actualités des Musulmans
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 16:16

dimanche 28 décembre 2008 - 07h:40

D’après Al Jazeera


Les avions de guerre israéliens ont repris leurs attaques aériennes meurtrières sur la bande de Gaza, frappant des cibles partout sur le territoire, dont une mosquée et une station de télévision.

 



La cruauté israélienne est sans limite, et la complicité occidentale et arabe est lourde d’affrontements et de massacres à venir

Les Palestiniens ont dit que lors de la première attaque dès l’aube ce dimanche, les avions israéliens ont bombardé une mosquée près de l’hôpital Shifa dans la ville de Gaza.

Deux corps ont été retirés des décombres. Le souffle de l’explosion, juste après minuit, a soufflé des fenêtres à l’hôpital, ont déclaré des employés de l’hôpital Shifa.

Une autre cible ce dimanche était la station de télévision Al Aqsa utilisée par le mouvement Hamas. Son bâtiment de a été détruit, mais la station a continué de fonctionner avec une unité mobile.

Les Palestiniens ont comptabilisé environ 20 attaques dans les premières heures de ce dimanche.

Israël a lancé son opération militaire samedi et a menacé de la poursuivre.

Près de 300 personnes ont été assassinées dans les raids aériens et environ 700 autres blessées par les missiles pilonnant la bande de Gaza.

Carnage

Gaza a subi de lourds dommages après que plus de 30 missiles ont été tirés depuis des hélicoptères et des avions de chasse sur environ 40 différents endroits dans le territoire assiégé.

Plusieurs des morts dans la série d’attaques étaient des policiers, dont Tawfiq Jabbe, le chef de la police de Gaza.

On s’attend à ce que le bilan s’alourdisse, des corps étant restés enterrés sous les décombres des bâtiments détruits. Les hôpitaux, souffrant déjà des pénuries dues à un blocus de dix-huit mois sur la bande de Gaza, ont fait savoir qu’ils luttaient pour faire face au grand nombre de blessés, avec parmi eux des femmes et des enfants.

Gaza est extrêmement peuplé. Ses 1,5 million d’habitants subissent déjà de fortes pénuries dans la fourniture d’électricité et les approvisionnements de base à cause du siège, véritable punition collective, qui est largement condamné par des mouvements de défense des droits de l’homme.

Horrible massacre

Ismail Haniya, le responsable du mouvement Hamas à Gaza, a qualifié l’attaque par les israéliens « de plus horrible massacre ».

« J’appelle les Palestiniens à rester unis et à faire face ensemble à ces crimes, à ces massacres et à cette agression permanente visant notre terre et notre peuple, » a-t-il déclaré.

Opération longue

Jacky Rowland, correspondante d’Al Jazeera dans Jérusalem, nous a communiqué : « Les gens ont été prévenus au sujet d’autres d’opérations de cette intensité pendant un grand nombre de jours à venir, avec plus d’attaques d’avions et d’hélicoptères israéliens sur encore plus de cibles dans Gaza ».

« En riposte plus de 50 fusées ont été tirées vers Israël aujourd’hui. Les fonctionnaires de défense préviennent qu’il pourrait y avoir quotidiennement 200 fusées tirées sur Israël dans les prochains jours. »

Un israélien a été tué par une fusée palestinienne hier samedi.

Salam Fayyad, le premier ministre palestinien [du gouvernement non-élu pro-occidental de Ramallah], a condamné l’attaque et a exigé ( ?) sa fin immédiate.

Beaucoup de responsables ont joint leurs voix pour condamner l’attaque, même Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations Unies, qui a demandé ( ?) une cessation immédiate des hostilités.

Mousa Abu Morzouz, représentant des députés du Hamas, a déclaré : « Personne dans le monde ne peut accepter l’agression israélienne... [nous réclamons] de la communauté internationale qu’elle se dresse contre cela et dise que ce n’est pas acceptable. »

Mustafa Barghouthi, ancien ministre palestinien de l’information, a déclaré : « Ce n’est pas une attaque contre le Hamas. C’est une attaque contre toute la population de Gaza et contre sa volonté de liberté. »

Il a accusé Israël de « crimes de guerre » et a exigé d’Abbas et de son gouvernement [non-élu pro-occidental de Ramallah] de cesser toute relation avec Israël.

Frontière de Rafah

L’Egypte a ouvert le passage frontalier de Rafah pour accueillir les personnes blessées. Des ambulances ont été envoyées à la frontière et deux hôpitaux égyptiens ont été libérés pour recevoir les blessés.

Le Hams, mouvement de la résistance islamique, avait emporté la majorité du Conseil Législatif palestinien lors des élections de janvier 2005. La [soit-disante] communauté internationale a refusé de reconnaître un gouvernement dirigé par le mouvement Hamas, même issu d’élections libres, exigeant que l’organisation reconnaisse Israël et renonce à la résistance. Les sanctions économiques internationales ont suivi.

Le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza en juin 2007 après des affrontements sanglants avec le Fatah.

 

 

28 décembre 2008 - Al Jazeera.net - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/news/m...
[Traduction : Info-Palestine.net]

Repost 0
Published by Bouchra & Samir - dans Actualités des Musulmans
commenter cet article
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 21:31

             

par RFI (avec AFP)

Article publié le 27/12/2008
Dernière mise
à jour le 27/12/2008 à 16:26 TU


Au moins 200 Palestiniens, selon des sources médicales, ont été tués ce samedi dans des raids israéliens dans la bande de Gaza. Les autorités israéliennes avaient prévenu qu’elles riposteraient aux attaques de roquettes lancées ces derniers jours par le Hamas contre le territoire israélien. La Russie, comme l’Union européenne, a appelé Israël à arrêter « l’opération d’envergure » contre Gaza et le Hamas à cesser les tirs de roquettes contre le territoire israélien. Les Etats-Unis ont pressé Israël de faire en sorte que les raids visant le Hamas ne fassent pas de victimes civiles tout en avertissant le Hamas qu’il devait stopper ses attaques à la roquette « pour que la violence cesse ».

Le mouvement islamiste Hamas n’a pas tardé à réagir. Il a appelé ses troupes à « venger par la force » les raids israéliens contre la bande de Gaza sous son contrôle. Peu après, des dizaines de roquettes ont été tirées de la bande de Gaza en direction du territoire israélien. L’un des projectiles s’est abattu sur une maison à Netivot, une femme a été tuée.

L’aviation israélienne avait procédé un peu plus tôt à une attaque massive contre des installations du Hamas à Gaza à la suite d’une recrudescence des tirs de roquettes contre le sud d’Israël. Les avions ont lancé des dizaines de raids simultanés dans toute la bande de Gaza. Plus d’une trentaine de sites ont été visées simultanément, les objectifs étaient des infrastructures du Hamas, camps d’entrainement militaire, bureaux gouvernementaux, arsenaux et centres de commandement.

27/12/2008 par Toufik Benaichouche

Au moins 200 Palestiniens, selon des sources médicales, ont été tués dans ces raids. Les autorités israéliennes avaient prévenu qu’elles riposteraient aux attaques de roquettes lancées ces derniers jours par le mouvement islamiste contre le territoire israélien. Plusieurs centaines de personnes ont également été blessées dans les opérations qui ont été lancées vers 11H30 (09H30 TU).

Le chef de la police du Hamas tué

Le président palestinien Mahmoud Abbas a immédiatement condamné les attaques, a indiqué le porte-parole de la présidence palestinienne.

L’armée israélienne a de son côté confirmé avoir lancé des attaques aériennes massives contre la bande de Gaza, selon un porte-parole militaire israélien.

« Notre aviation est intervenue massivement samedi contre les infrastructures du Hamas dans la bande de Gaza pour stopper les attaques terroristes de ces dernières semaines contre les agglomérations civiles israéliennes », a affirmé ce porte-parole.

« Nous avons prévenu la population civile de la bande de Gaza de nos attaques, et le Hamas qui s’abrite au sein de cette population est le seul responsable de la situationcontinueront et seront étendues s’il le faut ».

Une offensive de longue haleine, selon Israël

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

En Israël, on souligne qu’il ne s’agit pas d’une opération ponctuelle, mais d’une offensive de longue haleine, et les Israéliens rejettent sur le Hamas toute la responsabilité de la situation. Selon le porte-parole de l’armée israélienne, pas moins de quarante objectifs ont été visés. Ils avaient été soigneusement sélectionnés par les services de renseignements.

Et on indique aussi que la majorité des victimes, côté palestinien, portent des uniformes, mais que des civils risquent d’être touchés pendant l’opération.

Période difficile

La Défense passive israélienne a décrété l’état d’urgence dans un diamètre de vingt kilomètres à partir de Gaza. Les habitants de ces agglomérations doivent rester dans des zones abritées. On fait état de tirs de roquettes palestiniennes sur Sdérot, sur Netivot où une Israélienne a été tuée, également sur les villes d’Ashkelon, et pour la première fois de Kiryat Gat.

Pour le ministre israélien de la Défense Ehud Barack, Israël est au seuil d’une période difficile. A la présidence du Conseil, on souligne que c’est le Hamas qui a violé la trêve. Shimon Peres, le président israélien, indique quant à lui que si Israël a quitté Gaza, ce n’est pas pour y retourner. « Il y a d’autres moyens qu’une opération terrestre pour mettre fin aux tirs de roquette », affirme Shimon Peres.

RFI

 

Repost 0
Published by Bouchra & Samir - dans Actualités des Musulmans
commenter cet article
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 20:30
Le ramadan au FC Barcelone



Eric Abidal et Touré Yaya sont les deux musulmans de l'effectif et ils respecteront ce mois sacré...

 

En 2007, le Ramadan ou mois sacré des musulmans a lieu entre le 13 septembre et le 12 octobre. Toutefois, étant établi selon les termes islamiques que les festivités commencent toujours après le coucher de soleil le jour précédent, le début officiel de la période de nettoyage de l'âme et d'autorestriction a déjà débuté mercredi.

Du côté azulgrana, deux joueurs, Eric Abidal et Touré Yaya, suivront, comme de nombreux joueurs de l'élite répartis à travers le monde, le Ramadan de par leur condition de musulmans. Comme l’a expliqué l’Ivoirien à MD, la condition de joueur professionnel empêche un suivi à la lettre dans la mesure où il ne permettrait pas de faire face aux exigences des entraînements, des concentrations et des matchs. Cependant, Yaya et Abidal pratiqueront le jeûne et la réflexion intérieure dans la mesure du possible, comme ils le faisaient déjà, respectivement à leurs époques, à Monaco, et à Lyon.

Pendant le Ramadan, le neuvième mois du calendrier lunaire musulman, 5 prières quotidiennes sont imposées ainsi qu’une vie régie par la générosité et la livraison à Allah. Avant l'aube, le 'sudhoor' est ingéré, un repas léger, et le soir, le 'iftar', un ravitaillement avec du miel, du pain, des figues, des dattes ou des olives.


Tu ne critiqueras point ton prochain
Entre ces ingestions, il y a le jeûne. Il n’est pas permis de manger, de boire, de fumer, d'avoir des relations sexuelles, etc... Mais il faut de plus s'abstenir d'activités et de pensées contre la loi et se maintenir en marge des conflits, une des formes les plus étendues de la critique du prochain.

Parallèlement, des gestes de solidarité avec les moins privilégiés sont attendus : le Ramadan égale les pauvres et les riches.

Combiner le Ramadan et les nécessités du football d'élite est possible, bien que le jeûne alimentaire ne puisse pas être respecté, comme le souligne Touré, rigoureux dans la mesure où il affaiblirait les prestations. D'autre part, tant Abidal comme Touré vivent déjà une vie régie par les directives de ce mois et leurs croyances n'interféreront pas maintenant leur quotidien au Barça ni leur coexistence avec le reste de leurs coéquipiers.


Les cinq prières
uant aux cinq prières du Ramadan, elles sont comprises dans les plages horaires obligatoires, qui sont réparties de la manière suivante : au lever du soleil, lorsque le soleil atteint son zénith, à midi, au coucher du soleil et la nuit. Ici encore, la compatibilité avec les exigences religieuses et sportives est encore possible et cette cadence est assouplie en cas de nécessité.

Face au deux musulmans du Barça, il y quand même un Israélien comme Gai Assulin, sans qu'il n'y ait de conflit.


Source : Mundo Deportivo


Pour suivre toute l'actualité footbalistique aller sur :

http://toutlefoot.over-blog.com/

Repost 0
Published by Bouchra & Samir - dans Actualités des Musulmans
commenter cet article
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 17:19
Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU a critiqué, dans un rapport, la loi interdisant le port du voile dans les écoles, les établissements scolaires et les institutions gouvernementales en France. Selon le rapport de Mehrnews, le Conseil des droits de l'Homme a déclaré, jeudi, dans un rapport, que l'application de cette loi signifiait l'absence de tolérance religieuse. La minorité musulmane de France qui constitue la plus grande communauté musulmane de l'Europe, compte environ 6 à 7 millions de personnes. Nombre de filles musulmanes se rendent aux pays voisins ou vont aux écoles privées pour pouvoir porter leur Hidjab et sauvegarder leur identité religieuse.


mai 2008
Source : Alterinfo.net
Repost 0
Published by Bouchra & Samir - dans Actualités des Musulmans
commenter cet article
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 16:13

Début de Ramadan jeudi en Arabie saoudite et dans la majorité des pays 

La Mecque, 30 Chaaban/12 sept (IINA)-

Le mois saint de Ramadan consacré au jeune, commence demain, jeudi, en Arabie Saoudite, berceau de l'islam, ainsi que dans la grande majorité des pays à travers le monde dont la plupart des Etats arabes du Golfe.
"Comme personne n'a aperçu le croissant de lune ce soir mardi soir, demain (mercredi) soyez le 30ème jour de Shaaban et jeudi sera le premier jour de Ramadan," a indiqué hier le conseil suprême judiciaire saoudien.
Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, a annoncé mardi que le Ramadan débutera jeudi 13 septembre en France. D’autres pays où le Ramadan commence demain jeudi incluent les Emirats Arabes Unis, le Koweït, le Bahreïn, le Qatar, la Syrie, le Liban, la Jordanie, le Yémen, la Mauritanie, la Palestine, l’Iran, la Tunisie, la Belgique, le Bénin, l’Indonésie, l’Algérie, l’Egypte, le Bénin, le Togo, le Niger, le Soudan, la Gambie , la Chine, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, le Bangladesh, l’Afghanistan, la Turquie, l’Irak, la Malaisie, le Burkina Faso et des parties du Pakistan et de l’Inde.
Parmi les pays où le Ramadan a commencé aujourd’hui, mercredi, il y a la Libye, le Nigeria, le Kirghizstan et le Cameroun. Dans certains autres pays arabes et musulmans, le mois saint ne commencera que vendredi 14 septembre.
Comme le veut la tradition, le 29ème jour du mois précédent Ramadan, appelé nuit d’observation ou nuit de doute, le ciel est observé avec minutie après le coucher du soleil. Il s’agit d’observer l’apparition du croissant de lune.
Le Ramadan ; 9ème mois du calendrier lunaire islamique, est précédé du mois de Chaabân et suivi du mois de Chawwâl. Les mois musulmans comportent, d’après les dires du Prophète, soit 29 jours soit 30 jours. Le Prophète (sur lui la paix) a en effet dit : “Commencez le (mois de) jeûne en le voyant [= le croissant], et cessez le (mois de) jeûne en le voyant. Si (le croissant) demeure invisible, complétez trente jours dans le mois de Chaabân” (rapporté par al-Bukhârî, n° 1810, par Muslim, n° 1081, etc.). Ce Hadîth montre qu’il s’agit, après le 29ème jour de Chaabân, de scruter le ciel pour apercevoir le croissant lunaire. Si le croissant est visible, le mois de Chaabân prend fin avec vingt-neuf jours et le mois de Ramadan débute immédiatement (en islam, les nuits précèdent les journées). Si par contre le croissant n’est pas visible, le mois de Chaabân se poursuit avec 30ème jour, puis, après ce trentième jour, le mois de Ramadan commence systématiquement

source: islamicnews.org.sa

Repost 0
Published by Bouchra & Samir - dans Actualités des Musulmans
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 17:26
Repost 0
Published by Bouchra & Samir - dans Actualités des Musulmans
commenter cet article
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 21:56

40 ans après la guerre de Six jours, pas de fin de misère des Palestiniens en vue (Par Abdul-Wahab Kashef, IINA




Jérusalem, 21 J.Awwal/6 juin (IINA)-Il y a 40 ans, le 5 juin 1967, eu lieu la Guerre de Six jours suite à laquelle Israël sortit victorieux contre les Arabes et occupa les territoires palestiniens restants de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, y compris la troisième ville la plus sainte de l'Islam, Jérusalem, ainsi que la péninsule de Sinaï et le Golan.
Le lendemain de la guerre continue à marquer la région, rendant les conditions de vie des Palestiniens plus malheureuses et cauchemardesques, sans compter l’effet sur la paix et la stabilité de la région du Moyen- orient entière. Inutile de dire que la guerre a laissé presque quatre millions de Palestiniens comme réfugiés, y compris 100.000 réfugiés qui habitent en Syrie. Le nombre de réfugiés palestiniens a grimpé de 711.000 en 1950 à plus de quatre millions recensés par l’ONU en 2002.
Il y a plusieurs raisons attribuées à la défaite des Arabes dans la guerre de Six jours. Elles incluent le manque de l'état de préparation militaire, la fausse prétention au sujet du niveau de la conduite arabe, les faux calculs politiques, le manque de rapports d'intelligence au sujet des vraies capacités et de la force militaire d'Israël, en plus des divisions entre les dirigeants arabes. Les victimes les plus touchées par la guerre sont les civils palestiniens vivant dans les territoires occupés ainsi que ceux qui souffrent dans des camps de réfugié dans les pays voisins.
A l'occasion du 40ème anniversaire de la guerre de Six jours, un rapport rendu public par Amnesty International basé à Londres, traite en détail la misère et la souffrance dont les Palestiniens souffrent sous l’occupation. Amnesty International a sérieusement critiqué Israël l'accusant d’avoir plongé les Palestiniens dans un niveau de pauvreté et de désespoir sans précédent ainsi que de violation des lois internationales par sa saisie des terres palestiniennes, le blocus et le mur de séparation. Les dures restrictions israéliennes ont causé l'effondrement virtuel de l'économie palestinienne et aggravé les conditions de plus en plus fragiles dans lesquelles les Palestiniens vivent et travaillent, a dit dans un rapport, Malcom Smart, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.
Le rapport "Supporter l’Occupation: Les Palestiniens assiégés en Cisjordanie", dit que les pratiques israéliennes ont eu comme conséquence les niveaux sans précédent du désespoir, de pauvreté et d'insécurité alimentaire dans les territoires occupés. "La plupart des Palestiniens comptent maintenant sur l'aide pour la subsistance, avec des familles réduisant la qualité et la quantité de la nourriture qu’elles consomment et vendant leurs biens essentiels pour survivre". La semaine dernière, l'Organisation internationale du travail (OIT) a dit que la pauvreté a nettement augmenté dans les territoires palestiniens l’année dernière à cause des restrictions et des fermetures imposées par Israël.
Un récent rapport de la Banque mondiale indique que les restrictions ont transformé la Cisjordanie en enclaves économiquement isolées, empêchant à l'économie à la croissance déjà lente d'avancer et aux Palestiniens d’accéder à la moitié de leurs terres. Israël célèbre le 40ème 'anniversaire de la guerre de Six jours en 1967 qui a vu l’occupation de la bande de Gaza (alors sous contrôle de l’Egypte) et de la Cisjordanie (alors sous le contrôle de la Jordanie.
Amnesty International a indiqué que les Palestiniens sont exposés à plus de 500 postes de contrôle et blocus et ne peuvent emprunter certaines routes réservées uniquement aux colons juifs. " Les Palestiniens vivant en Cisjordanie sont bloqués à chaque coin", a dit Smart. "Ce n'est pas simplement un dérangement. Ca peut être une question de vie ou de mort. Il est inacceptable que des femmes en travail, les enfants malades ou les victimes des accidents soient obligés à faire un long détour pour atteindre un hôpital, avec un retard pouvant leur coûter le vie" a-t-il ajouté.
Pour beaucoup de femmes palestiniennes de Cisjordanie, la grossesse est devenue une expérience cauchemardesque comme elles sont habituellement bloquées au niveau des postes de contrôle israéliens quand il s’agit d’aller à l’hôpital ou à la maternité. Beaucoup finissent par accoucher sans médecin ou équipement stérilisé, souvent sous les regards des soldats israéliens aux postes de contrôle. Selon les estimations de l'ONU, un total de 36 bébés palestiniens sont morts parce que leurs mères étaient détenues pendant le travail aux postes de contrôle israéliens. Il y a 270.000 colons israéliens qui vivent en Cisjordanie parmi environ 2,5 millions de Palestiniens.
Amnesty International a indiqué que la barrière israélienne cause la mort et aggrave la douleur des Palestiniens. L’organisme de défense des droits de l’Homme a affirmé que le mur de séparation que construit Israël en Cisjordanie occupée cause la mort et aggrave la douleur des Palestiniens.
Amnesty International a dit que les actions d’Israël ont eu comme conséquence des abus répandus des droits de l'homme et n'ont pas apporté la sécurité aux populations civiles israéliennes et palestiniennes. L’organisme a invité Israël à lever les blocus et les autres restrictions imposés aux Palestiniens. Israël doit s’assurer que ses actions ciblent les menaces spécifiques de sécurité plutôt que de punir les communautés entières. Amnesty International a invité Israël à cesser la construction et l'expansion des colonies comme première étape vers leur enlèvement. Elle a également demandé d’annuler tous les ordres de démolition des maisons palestiniennes et de dédommager les Palestiniens dont les maisons et les propriétés ont été détruites.
Amnesty International a demandé une action internationale pour arrêter la punition collective des Palestiniens par les Israéliens. 

Source: islamicnews.org.sa

Repost 0
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 21:26

le centre culturel et cultuel islamique d’Amiens cible d’un incendie criminel

Amiens (France), 28 R.Thani/15 mai (IINA)-

Le centre culturel et cultuel de l’Association des Musulmans de Picardie (AMP) à Amiens a été récemment la cible d’un incendie criminel selon les premières expertises de la police et des sapeurs pompiers.
« Cet acte de lâcheté ne peut être que l’œuvre de personnes n’ayant aucun respect des symboles de la foi et du respect des valeurs universelles des hommes et des peuples » indique l’AMP dans un communiqué de presse.
Les fidèles fréquentant la salle de prière du centre, les responsables, les élèves, leurs familles et les membres de l’association voient dans cette agression un acte islamophobe sans équivoque et appelle la communauté musulmane à la vigilance mais aussi à la sérénité.
« Nous faisons confiance aux autorités judiciaires et policières dans leur quête d’arrêter les coupables de cet acte ignoble. Nous les remercions pour la rapidité de leur action et leur ferme volonté de ne pas laisser cet acte sans suite. Nous remercions également tous ceux qui nous ont exprimés leur colère et leur solidarité » ajoute le communiqué de l’AMP.
L’association a demandé à chacun de prendre ses responsabilités vis-à-vis de ce qui peut menacer la paix
sociale et déstabiliser les communautés de foi à Amiens et en France.

source: .islamicnews.org

Repost 0
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 20:42

deux séismes font au moins 70 morts sur l'ile de Sumatra

Padang (Indonésie) ,16 Safar/6 mars (IINA)-Deux séismes d'une magnitude supérieure à 6 ont secoué mardi à quelques heures d'intervalle l'île indonésienne de Sumatra, provoquant la mort d'au moins 70 personnes et déclenchant des mouvements de panique.
Selon des dépêches des agences de presse, le premier tremblement de terre, d'une magnitude de 6,3, a été ressenti jusqu'à Singapour et en Malaisie. Deux heures plus tard, une nouvelle secousse un peu moins puissante se produisait dans la même région, dans l'ouest de l'île.
Le premier bilan communiqué par le gouvernement indonésien fait état de 70 morts.
La population a été prise de panique et plusieurs bâtiments ont dû être évacués dans un rayon de 400 kilomètres.
A Padang, capitale de la province de Sumatra-Ouest, les secousses ont entraîné des mouvements de panique parmi les habitants qui craignaient l'arrivée d'un tsunami, bien qu'aucune alerte n'ait été émise. Padang est l'une des seules villes d'Indonésie à disposer d'un système d'alerte.
Plusieurs bâtiments se sont effondrés et des milliers d'habitants de la ville se sont précipités à l'extérieur pour se mettre à l'abri. Un journaliste de Reuters a vu ainsi 200 à 300 patients d'un hôpital fuir en courant l'établissement de soins.
"Lorsque nous sommes sortis, nos corps tremblaient encore, les arbres aussi. Nous avons peur d'un tsunami mais aucune annonce n'a été faite", a dit une habitante de la ville qui vit sur le rivage.
A Solok, une ville située à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Padang, le bilan est d'au moins treize morts et plus de cent blessés. "Notre priorité est de nous occuper des blessés et de leurs familles. Nous avons dressé six tentes sur un terrain de football qui servent de postes d'urgence", a dit le maire de la ville, Syamsu Rahim.
A Batusangkar, proche de l'épicentre, deux enfants au moins ont péri, tués par des chutes de débris divers.
L'institut américain des études géologique a estimé la magnitude du premier tremblement de terre à 6,3 et situé son épicentre à quelque 420 kilomètres de Singapour. Selon le centre national indonésien des séismes, la magnitude de la secousse était de 5,8.
La puissance du second tremblement de terre a été mesurée à 6 sur l'échelle de Richter.
De puissantes répliques sismiques, ressenties jusqu'à Singapour, ont suivi le premier séisme où les imposants immeubles du quartier d'affaires ont légèrement vacillé, ont rapporté des occupants, sans que cela n'ait de conséquence sur les salles de marchés. Les tremblements de terre sont fréquents en Indonésie, un immense archipel situé sur la "ceinture de feu" du Pacifique. Un très fort séisme s'était produit le 26 décembre 2004 dans le nord de Sumatra, provoquant un tsunami qui avait fait environ 168.000 morts en Indonésie et 50.000 autres dans le pourtour de l'océan Indien.

Source: islamicnews.org.sa


Repost 0

Présentation

  • : L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Contact

Recherche