Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2005 2 08 /11 /novembre /2005 00:00
 Depuis 11 nuits des violences font rage
un peu partout en France. A la base de ce brasier c’est la tragique histoire de
Ziyad et Bounna, deux enfants qui rentraient du football pour rompre le jeûne du
Ramadhân, qui sont morts carbonisés après s’être cachés dans un transformateur
EDF. Cette affaire regrettable a été le détonateur d’une crise au sein de la
population française vivant dans des quartiers, cités, similaires à celles où
vivaient ces deux enfants.

Cette affaire est sociale et en rien religieuse. L’Etat français se veut LAIC et
n’a pas manqué au cours de ces derniers mois de le rappeler à coup de lois
attentatoires visant spécifiquement la communauté musulmane. Il est nécessaire
aujourd’hui de faire la part des choses et de laisser l’Etat assumer ses
décisions.

Il est plus qu’inutile et honteux de lancer des appels au calme au cours des
prêches dans les mosquées ! Faire cela signifierait que vous reconnaissez que
des casseurs et incendiaires se trouvent dans vos rangs lorsque vous effectuez
la prière ?!

Avez-vous entendu parler d’un appel au calme dans une église ou une synagogue ?
Pourtant un certain Mickaël, Claude et un certain Xavier ont eux été condamnés
pour des faits avérés ! Ce complexe d’infériorité que développe une partie de la
communauté musulmane entache réellement la dignité et l’intégrité de toutes les
musulmanes et de tous les musulmans.

Il s’agit là d’une crise sociale qui ne sera réglée que si des décisions
politiques sont prises pour donner à ces jeunes gens l’espoir d’évoluer plus
décemment dans cette société de surconsommation.

Ils ne sont pas en train de lutter pour la cause de l’Islam ni parce que notre
religion a été prise à partie par tel ou tel parti politique. Ils agissent ainsi
parce qu’ils en ont assez de ne pas trouver d’emploi, d’être discriminé à
l’entrée des boîtes de nuit, d’essuyer des regards de mépris parce qu’ils sont
vêtus de manière ostensible avec des codes rappelant des gangsters du Bronx.

Je mets au défi quiconque de me ramener un de ces jeunes qui participent aux
violences urbaines de ces derniers jours et qui serait musulman !

Etre musulman ne veut pas dire s’appeler Mourad, Mouloud ou Mohammed ! Etre
musulman c’est connaître les tenants et les aboutissants de sa religion et
surtout les mettre en pratique.

A bon entendeur…
Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
8 novembre 2005 2 08 /11 /novembre /2005 00:00

Je vous laisse voir  et j'attends vos commentaires

=====>  Macha'allah quel beauté!!! <=====

Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
3 novembre 2005 4 03 /11 /novembre /2005 00:00
Le jour de la Fête de Rupture du jeûne, il y a des actes recommandés à accomplir dont les suivants :

Procéder à la proclamation de la Grandeur de Dieu (takbîr) (dire Allâhu akbar, Dieu est le plus Grand) de l’aube jusqu’à l’arrivée de l’imam pour la prière de la Fête. Il est recommandé de faire le takbîr que l’on soit homme, femme, jeune ou vieux.


Il est également important de faire en sorte de s’acquitter de l’aumône de rupture du jeûne (zakât al-fitr) avant la prière. L’idéal est de la donner à l’avance afin que les pauvres puissent profiter de la Fête.


Se vêtir des meilleurs habits, chacun selon ses moyens, tout en restant raisonnable et humble.


Il est recommandé de se rendre tôt au lieu de prière.


Il est très important de souhaiter à chacun une joyeuse fête et de montrer une véritable fraternité islamique en se serrant la main, en s’embrassant, et en prononçant l’invocation : « Taqqabala allâhu minnâ wa minkum, Qu’Allâh agrée notre jeûne et le vôtre ».


Il est aussi bon de se rendre visite mutuellement et d’échanger des cadeaux. Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - dit à cet effet : « Échangez des cadeaux afin de cultiver l’amour entre vous ».


Se souvenir que le véritable esprit de la Fête se reflète dans notre extrême générosité envers les pauvres et les nécessiteux. Ainsi, soyons aussi charitables que possible.


Demander incessament pardon à Dieu (istighfâr), et prier qu’Allâh accepte notre jeûne, nos prières et nos dévotions, et qu’Il accorde à la communauté musulmane la gloire et le succès.
Traduit de l’anglais du site Islamonline.net.
Qu'Allah Nous illumine amine!
Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
2 novembre 2005 3 02 /11 /novembre /2005 00:00

Le Paradis: est le nom désignant d'une façon générale la demeure éternelle réservée aux Croyants. Exprimant ce qu'il renferme de béatitude, de délectation, d'exaltation, d'allégresse, de félicité, de ravissement, d'euphorie, de volupté, d'extase, de satisfaction, d'emerveillement, d'enchantement, de délice, de joie d'alégresse et de réjouissance.

Es-Salem: Allah l'a surnommée "Dar Es-Salem" la maison de la Paix.
Allah dit: "A eux la demeure de la Paix, pour séjour auprés de leur Seigneur. il sera leur Maître incontesté, en sa récompense pour ce qu'ils faisaient." (S.6, V.127)

La demeure éternelle: parce que ses résidents ne vieilliront jamais, ni se lasseront ni la quitteront.
Allah dit: "Les bienheureux seront au Paradis, où ils demeureront immortels tant que dureront les cieux et la terre à moins que ton Seigneur ne décide autrement. C'est un don intarissable." (S.11, V.108)

La demeure durable:
Allah dit: "Et ils diront: Louanges à Allah qui a éloigné de nous le chagrin. Notre Seigneur est infiniment Clément et Reconnaissant." (S.35, V.34)
Mouqatil a dit: "Il nous a logé dans la demeure durable, où la mort n'aura aucun effet sur nous et où nous demeurerons sans être transférés.

Le Paradis du Ma'ewa (refuge)
Allah dit: "C'est prés de Lui que se trouve le Paradis-Refuge." (S.53, V.15)
'Ata arapporté d'Ibn Abbas: "C'est le Paradis où résideront l'Ange Gabriel ainsi que d'autres Anges."

L'Eden: c'est un ensemble de Paradis, appelé Eden.
Allah dit: "Allah a promis aux Croyants et aux Croyantes des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux et où ils demeureront éternellement, ainsi que des demeurs agréables dans les jardins d'Eden. Mais une satisfaction entière de la part d'Allah est bien plus grande encore, voilà le bonheur illimité." (S.9, V.72)
Ses habitants y logeront éternellement.

La demeure de la vie
Allah dit: "La vie de ce monde n'est que divertissement et jeu. La demeure ultime est incontestablement la vraie vie, si du moins ils savaient." (S.29, V.64)C'est la demeure où la mort n'existe pas.

El-Ferdaous: le plus haut lieu du Paradis.
Allah dit: "Qui héritent du Fardaous où ils seront pour l'éternité." (S.23, V11)
" Ceux qui auront cru et accompli les bones oeuvres, ce sont les jardins du Ferdaous qui seront leur demeure éternelle." (S.18, V. 107)

C'est la plus haute et la meilleure partie des Paradis. Il ya énormément d'arbres fruitiers.

Le Paradis des Délices
Allah dit: "Ceux qui auront cru et fait les bones oeuvres auront le jardin des Délices." (S.31, V.Cool
C'est un ensemble de Paradis, où les réserves d'abondance avec lesquelles les habitants se délecteront de nourritures, de boissons, de vêtements, de parfums exquis, de sites extraordinaires, de grandes demeurs et d'autres félicités
.

10° La Place Sûre
Allah dit: "Ceux qui craignent Allah demeureront dans un séjour paisible:
- au milieu des vergers et des sources
- ils seront vêtus de satin et de brocart et placé face à face.
- il en sera ainsi, et Nous leur donnerons pour épouses des Houris aux grand yeux
- là, ils demanderont en toute quiètude toutes sortes de fruits." (S.44, V.51/55)


11° La Place Véridique

Le Paradis" d'Ibn Qayim El Jawzia

 

Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
30 octobre 2005 7 30 /10 /octobre /2005 00:00

Le Monde se terminera avec ses joies et ses tristesses.

La vie, qu'elle soit longue ou courtes s'achevera et l'etre humain retournera vers son Seigneur.Combien de personnes attendaient le mois de ramadan avec beaucoup d'espoir, et la mort est arriver.

Augmentez les bonnes actions pendant ce mois de ramadan qui  vous est venu apres une longue absence.

Ouvrez une nouvelle page avec votre seigneur et repentissez vous de tous vos pechés a celui qui accepte le repentire.

Il ne reste plus que  2 ou 3 jours !!!!!

Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
29 octobre 2005 6 29 /10 /octobre /2005 00:00
Un reppel pour tt mes freres et soeurs qui on la chance d'avoir encore leur mere en vie

Mon fils cette lettre est de ta pauvre mère. Je l’ai écrite avec pudeur après une longue hésitation. J’ai pris plusieurs fois le stylo mais mes larmes l’ont emprisonné. J’ai retenu mes larmes plusieurs fois, mais les blessures du cœur ont surgi.

Mon fils après cette longue vie, je te regarde en tant qu’homme parfait, raisonnable et plein d’émotion …Je considère qu’il est de mon droit que tu prennes le temps de lire ces quelques pages. Après cela, déchire les comme tu as déchiré mon cœur.

Mon fils il y a vingt cinq ans c’était un grand jour dans ma vie, quand le médecin m’a affirmé ma grossesse ! Les mères, mon fils, connaissent bien le sens de ces mots ! C’est un mélange de joie et de bonheur et le début de souffrances causées par les changements biologiques et physiques … après cette bonne nouvelle, je t’ai porté pendant neuf moi.j’ai porté la joie dans mon ventre, je me levais avec difficulté, je dormais avec difficulté, mais tout cela n’a rien changé à l’amour que je porte pour toi. Au contraire l’amour s’est renforcé de plus en plus avec le temps et l’envie de te voir encore plus. Je t’ai porté jour après jour, souffrance après souffrance et peine après peine. Ma joie était grande à chaque mouvement, à chaque prise de poids et tout cela était lourd à supporter.
Une longue période de souffrance éclairée par une lueur de joie en cette nuit où je n’ai pas dormi, ou la douleur, la peur, l’émotion que je n’arrive pas à décrire ni à exprimer m’ont envahi. L’extrême douleur m’a empêchée de pleurer en regardant la mort de près plusieurs fois .Enfin venant au monde, tes cris enlevant toute peine et douleur, accompagnaient mes larmes de joie. Je me suis penchée difficilement pour t’embrasser avant que tu ne sois touché par une simple goutte d’eau.

Mon fils les années sont passées et je t’ai toujours eu dans mon cœur, je t’ai lavé de mes propres mains, mes jambes et mes bras étaient ton berceau quand je veillais pour que tu puisses dormir. Je me suis fatiguée et je me suis surpassée pour que tu sois heureux ; Ma seule joie était de te voir sourire. Et ma joie de toute instant était que tu puisses me demander un service, c’était mon bonheur. Les soirées sont passées ainsi que les jours et moi toujours à tes services, une mère infatigable et ouvrière sans répit priant Dieu toujours pour toi qu’il te comble de bonheur et de prospérité .Je t’ai observé jour après jour jusqu’à ce que tu sois devenu un jeune homme, prenant par la suite la carrure d’un homme soudain je me retrouve à te chercher à droite et à gauche la femme que tu as demandé. Le jour de ton mariage est arrivé où le cœur serré, j’ai caché mes larmes de joie pour ta nouvelle vie ainsi que ma grande tristesse suite à notre séparation.
Les heures pesantes sont passées, les moments s’écoulaient doucement soudain j’ai découvert que tu n’étais plus le fils que j’ai connu. Le sourire a disparu, ta voix a disparu, tu es devenu distant, tu m’as oubliée et ignorée. J’ai attendu ton retour ; espérant entendre au moins ta voix, mais ton absence a duré et les jours identiques se succédaient.
J’ai observé longuement la porte mais tu n’es pas venu. J’ai couru comme une folle après chaque coup de téléphone …Les nuits sont devenues de plus en plus sombres …Les journées s’allongeaient de plus en plus, sans te voir ni t’entendre. Ainsi tu as ignoré et méprisé celle qui s’est occupé de toi durant tout ce temps.

Mon fils, je ne demande que peu de choses considère moi comme l’un de tes amis ou du moins comme les moins estimés de tes amis. Ajoute moi dans ta liste mensuelle : une visite par mois.

Mon fils mon dos s’est courbé, mes membres commencent à trembler, les maladies m’ont encombrées, les handicaps m’ont visité de très près car je bouge difficilement… J’ai du mal à m’assoire et malgré tout cela mon cœur ne cesse de battre pour toi.
Je pense que si un jour quelqu’un te rendait service, tu l’aurai remercié! Mais ta mère l’a fait pendant des années. Alors où sont la récompense et la fidélité envers ta mère !!!

Mon fils tu ne peux pas savoir ma joie quand j’entends dire que tu es heureux .Je suis émerveillée car tu es mon invention. Q’ai-je fais pour devenir ton ennemie?? Ai-je commis une erreur envers toi ou ai-je refusé de t’aider un jour?? considères moi comme une femme de ménage avec un salaire. Offre moi une part de ta bonté car Dieu aime les bienfaiteurs.

Mon fils j’espère te revoir, je ne veux que cela. Laisse moi voir ton visage même dans les moments les plus terribles.
Mon fils mon cœur est brisé, mes larmes ont coulés et toi tu vis ta vie en m’ignorant. Les gens témoignent encore de ta bonne éducation et de ta bonté.
Mon fils, n’est-il pas temps pour que ton cœur réagisse face à cette mère affaiblie et pleine d’espoir de te revoir, attristée, renfermée et abandonnée loin des siens.
Mon fils frappe à la porte du paradis avec le sourire et pardonne! pour l’amour de Dieu comme dit le hadith (Le père est la porte du milieu du paradis , à toi de choisir de la garder ou de la perdre)

Je te connais depuis si longtemps , tu aimes les bons gestes et tu es toujours à la recherche des bonnes œuvres, mais aujourd’hui tu as oublié le hadith (qu’il soit humilié, humilié , humilié celui qui dont le père et la mère , ou l’un d’eux , atteint la vieillesse auprès de lui et il ne mérite pas d’entrer au paradis .)

Où sont les bons gestes ? Mon fils je ne lèverai pas le ton de plainte afin qu’elle n’arrive pas aux cieux et que la colère de Dieu puisse tomber sur toi comme la foudre. Non je ne le ferai pas car tu es toujours mon fils. Ma raison d’être dans la vie. Réveille toi, les cheveux blancs commencent à couvrir ta tête bientôt tu seras vieux et tes enfants te récompenseront de la même manière et tu écriras avec des larmes ces lettres que je suis entrain d'écrire maintenant.
Et devant Dieu nous nous retrouverons un jour! Mon fils aies crainte de Dieu. Le paradis se trouve aux pieds de ta mère.
Fais un geste envers ta mère afin de la rendre heureuse sinon déchire cette lettre et rappelle toi qu’un bon geste est en ta faveur et qu’un mauvais geste te retombera dessus et t’en subira les conséquences.
Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
26 octobre 2005 3 26 /10 /octobre /2005 00:00

O Musulmans !

Allah a honoré cette communauté pendant ce mois béni en y rassemblant les deux genres d'adoration avec abondance, et ils n'apparaissent pas dans les autres mois. Et ceci, avec l'augmentation des invocations d'adoration et des invocations de demande.

L'invocation d'adoration est représentée par l'augmentation des prières, du jeûne, de la lecture du Coran, de l'aumône, du rappel d'Allah [de l'invocation d'Allah]. Et toutes ces bonnes œuvres se multiplient pendant le mois de Ramadan ; et en réalité, elles sont des invocations faite par l'homme qui signifient qu'il veut qu’Allah lui pardonne, accepte ses actions, et le protège de Son châtiment.

Et l'invocation de demande est représentée par les invocations connues dans le "Quounoute" [demandes adressées à Allah à la fin de la prière de "Tarawih" pendant le mois de Ramadan, et lors d'événements importants], au moment de la rupture du jeûne, entre le premier appel à la prière et le deuxième appel, et toutes les autres demandes à tout moment ; et ceci est une générosité et un bienfait d'Allah.

Donc, que se réjouisse celui à qui Allah a donné la capacité d'en profiter et de l'accomplir convenablement ! Et la perte pour celui que les croyants ont devancé, et que ceux qui sont sincères ont dépassé alors qu'il est toujours prisonnier de ses passions et couché sur son oreiller !

La communauté a énormément besoin de l'invocation des deux genres pendant ce mois, car elle se trouve dans des tourments qui la poussent à droite et à gauche, elle reçoit les coups les uns après les autres, et la mort lui vient de partout et elle ne meurt pas, et sa situation présente la pousse vers un état [une situation] dont elle ne peut se sortir qu'avec l'aide d'Allah ; et ici se trouve le secret du refuge vers Allah et l'attente de Sa grâce, et le fait d'élever les mains en implorant le Puissant et le Grand Pardonneur afin qu'Il arrange la situation des musulmans et les rassemble.

Nous avons en la personne du messager d'Allah un bon modèle lorsqu'il fut peiné à cause de ce qu'il vit de la tyrannie des chefs des Qouraychites et leur hostilité envers Allah et Son messager ; il se dirigea vers Allah le jour de Badr pendant le mois de Ramadan, il pria toute la nuit en implorant le Vivant, l'Eternel en disant : "O Seigneur ! Je Te demande Ton engagement et Ta promesse. O Seigneur ! Si tu fais périr ce petit groupe, Tu ne seras plus adoré sur terre".

Et il leva ses mains vers le ciel jusqu'à ce que son manteau tomba de ses épaules; puis, avant que le messager d'Allah n'abaisse ses mains après avoir invoqué Allah avec sincérité et conviction que sa demande sera exaucée, les anges descendirent pour secourir les musulmans et combattre dans leurs rangs :

"(Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu'Il vous exauça aussitôt : "Je vais vous aider d'un millier d'Anges déferlant les uns à la suite des autres". [ Sourate Al-Anfaal - le butin - verset 9].

Et les musulmans de L'Est à l'Ouest de la terre se réjouissent de cette belle victoire, et ils lèvent leurs mains vers le ciel comme l'a fait le messager d'Allah en implorant le Seigneur (Le Puissant et Le Haut) de les secourir contre leurs ennemis, en disant par affliction et douleur à cause de ce qu'ils subissent :

        "O Seigneur ! Nous Te demandons la réalisation de Ton engagement et Ta promesse".
         

Tous les musulmans, pendant ce mois béni, doivent apprendre à raffermir leur lien avec Allah et à se diriger vers Lui, car Il est Celui qui gouverne et Il n'est pas gouverné, et Il est Celui qui honore Ses serviteurs en descendant au ciel de ce monde pendant le dernier tiers de la nuit, et Il dit :

      "Qui me demande pour que Je lui donne ? Qui M'invoque pour que Je l'exauce ? Qui Me demande pardon pour que Je lui pardonne ?".

Mais beaucoup de musulmans, malgré ces occasions, sont dans un état de découragement et de désespoir à cause du fait que les demandes ne sont pas exaucées rapidement et qu'ils voient que la situation de la communauté s'aggrave jour après jour, et que des étincelles comme des châteaux se succèdent [sur elle] ; mais il y a un point que nous devons confirmer : c'est le fait que certaines choses empêchent l'acceptation des demandes adressées à Allah , et qu'il faut que la communauté islamique s'en éloigne afin que se réalise ce qu'elle désire.
 

Et parmi ces choses : L'abandon de la prescription du bien et de l'interdiction du mal, ou les négliger, ou avoir honte de les mettre en pratique, selon ce que Tirmidhi, Abou Daawoud et Ibn Maajah ont rapporté, que le prophète a dit :  "Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main, que si vous ne prescrivez pas le bien et n'interdisez pas le mal, Allah enverra sur vous un châtiment provenant de lui, puis vous L'invoquerez et Il n'exaucera pas vos demandes".

Et parmi ces choses, serviteurs d'Allah  : la nourriture illicite, selon la parole du prophète au sujet de celui qui lève ses mains [pour demander à Allah] pendant son voyage, en ayant la chevelure ébouriffée et étant poussiéreux, il dit : "O Seigneur ! O Seigneur !", alors que sa nourriture et sa boisson sont illicites, ses vêtements sont illicites et il a été nourri de choses illicites : Alors comment les demandes de celui-là peuvent-elles être exaucées ! [Rapporté par Mouslim.]

Et parmi ces choses aussi : l'empressement de l'acceptation des demandes  [la personne veut que les demandes soient exaucées très vite], selon la parole du prophète :  "Vos demandes sont exaucées tant que vous ne vous empressez pas, en disant : "J'ai invoqué et mes demandes n'ont pas été exaucées". [Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim]

Et il se peut que les demandes ne soient pas exaucées car elles proviennent des lèvres de ceux qui invoquent sans que le cœur soit uni aux lèvres, comme l'eau et l'air sont unis à l'âme ; car la langue est le traducteur du coeur et son messager. Donc, l'invocation avec la langue tout en ayant un coeur distrait et inattentif, a peu d'utilité ou est vaine, et le messager d'Allah a dit : "Allah n'accepte pas les demandes provenant d'un coeur inattentif". [Rapporté Al-Haakim et Tirmidhi].
 

        Les habitants de Basra entrèrent chez Ibrahim ibn Ad'ham et lui dirent :

"Pourquoi invoquons-nous Allah depuis longtemps, et nos demandes ne sont pas exaucées ?".

Il dit alors :

"O Habitants de Basra ! Vos coeur sont morts en ce qui concerne dix choses, alors comment vos demandes seront-elles exaucées ?

Vous avez connu Allah  et vous n'avez pas donné Ses droits ;
Vous avez lu le Coran et vous ne l'avez pas mis en pratique ;
Vous avez prétendu combattre le diable et vous lui avez obéi et vous l'avez suivi ;
Vous dites que vous êtes la communauté de Mohammed et vous ne pratiquez pas sa Sounnah ;
Vous avez prétendu entrer au Paradis et vous n'avez pas travaillé pour cela ;
Vous avez prétendu être sauvés de l'Enfer et vous vous y êtes jetés,
Vous avez dit que la mort est véridique et vous ne vous y êtes pas préparés ;
Vous vous êtes préoccupés des défauts des gens et vous avez délaissé vos défauts ;
Le bienfait d'Allah vous a recouverts et vous ne l'avez pas remercié ;
Et vous avez enterré vos morts et vous n'en avez pas tiré des leçons.


Donc, craignez Allah, ô musulmans, dirigez-vous beaucoup plus vers Allah et implorez-Le avec un coeur sincère et un désir ardent, car Il est Celui qui détient en Sa main la royauté sur toute chose, et Il protège et n'a pas besoin d'être protégé :

"N'est-ce pas Lui qui répond à l'angoissé quand il L'invoque, et qui enlève le mal, et qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? C'est rare que vous vous rappeliez !" [ Sourate An-Nahl - les Abeilles - verset 62]

 

                              Cheikh Su'ud Ash-shoraym

Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
13 octobre 2005 4 13 /10 /octobre /2005 00:00

pour tout mes freres et soeurs:

Le brillant savant et juriste médiéval Ibn al-Qayyim né en 1292 et mort à Damas en 1350 (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde), nous livre dans son oeuvre Madarij as-salikin (les chemins de l'apprentissage), des propos que je vous propose de méditer.

"Le coeur contient un désordre auquel on ne peut remédier qu'en se tournant vers Dieu.

Il contient une solitude que seule peut dissiper la compagnie de Dieu

Il contient une tristesse que seuls peuvent apaiser le plaisir de sa connaissance et la sincérité de la relation avec Lui

Il contient une anxiété qu'on ne peut calmer qu'en étant en accord avec Lui et ne se réfugiant vers Lui.

Il contient des feux de regrets que seule peut éteindre l'acceptation de ses ordres , de ses interdictions et du destin qu'il a fixé dans l'attente patiente du moment de le rencontrer

Il contient un manque qui ne peut être comblé qu'en aimant Dieu, en se tournant vers lui dans le repentir, en l'invoquant sans cesse, en lui vouant un culte exclusif : la possession de ce bas monde et de tout ce qu'il contient ne suffirait jamais à combler ce manque ".

Puisse Allah apaiser nos coeurs par son Rappel.

Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
12 octobre 2005 3 12 /10 /octobre /2005 00:00

 

 

 

 

Je suis en ce moment au centre d’un débat passionné relayé de manière subjective et consciente par les médias acharnés.

Je suis montré du doigt tel un pestiféré, on me prête mille et une perversités, on m’a déjà jugé !

Je suis seul dans cette marée polluée, personne n’est là pour m’aider, seul avec mes pensées et mon scaphandre qui m’empêche de couler.

Ma présence est dangereuse, hurle-t-on partout, mon cœur écorché voit le délire sordide d’épurer « leur société » !

Je représente l’obscurantisme et l’enfermement.

Je suis dénué de raison et de liberté. Je suis enfermé.

Je suis l’esclave des hommes.

Je suis l’emblème de la soumission absurde. Je suis sous influence. Je suis en mal d’identité.

Je suis irrespectueux du droit et de la loi.

Je suis une proie facile.

Je suis irrationnel et déraisonnable.

Je suis lâche. Je me cache derrière un passé révolu.

Je suis contre l’Occident. Je suis haineux car je représente l’Orient !

J’ai planifié le mal qui consume le monde en distillant des pensées immondes.

Je suis un danger.

Je suis une ombre, un fantôme, un mutant.

Je suis une injure car j’ai offensé les « honnêtes » gens.

Je suis un parjure car j’ai violé mon serment !

Je suis l’incarnation idéologique du mal. Sombre, large et flottant au vent, j’avoue, j’en ai froissé pas mal !

Qui suis-je ? Un simple voile...


 

Sawsan R.

Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article
10 octobre 2005 1 10 /10 /octobre /2005 00:00

En ce qui concerne l’accomplissement de la prière, les gens sont divisés en cinq niveaux :


Le premier : Le niveau de celui qui est négligent et fait du tort à son âme : Il est celui qui échoue dans l'accomplissement correct des ablutions, de la prière en son temps, ses limites indiquées et dans l'accomplissement de ses piliers essentiels.



Le deuxième : Celui qui préserve ses prières dans leurs temps appropriés et dans leurs limites indiquées, accomplit leurs piliers essentiels et accomplit ses ablutions avec soin. Cependant, son effort (dans la réalisation de ceci) est perdu par des chuchotements dans sa prière, donc il est emporté par des pensées et des idées.



Le troisième : Celui qui préserve ses prières dans les limites indiquées, accomplit leurs piliers essentiels et s'efforce de repousser les chuchotements, les pensées et les idées. Il est occupé à la lutte contre son ennemi (Shaytan) pour qu'il ne vole pas de sa prière. À cause de cela il est engagé (à la fois) dans la prière et le jihad anafs.



Le quatrième : Celui qui est debout pour la prière, achève et perfectionne ses droits, ses piliers essentiels, exécute cela dans ses limites indiquées et son coeur est absorbé par la préservation de ses droits et limites indiquées, pour que rien n'en soit gaspillé. Son souci entier est dirigé vers son établissement, son achèvement et sa perfection, comme il doit être. Son coeur est immergé dans la prière et dans la soumission à son Seigneur le Glorifié.



Le cinquième : Celui qui est debout pour la prière comme celui mentionné ci-dessus. Cependant, en plus de cela, il a pris et placé son coeur devant son Seigneur, regardant vers Lui avec son coeur avec attente, (son coeur ) rempli de Son amour et de Sa force, comme s'il voyait Allah . Les chuchotements, les pensées et les idées ont disparu et les voiles entre lui et son Seigneur sont levés. Ce qu’il y a entre cette personne et d'autres en ce qui concerne la prière, est supérieur et plus grand que ce qu’il y a entre le ciel et la terre. Cette personne est occupée par son Seigneur , enchanté par Lui.



La Premiere catégorie sera puni, on demandera des comptes à la seconde, la troisième catégorie aura ses péchés et défauts expiés, la quatrième sera récompensé et la cinquième sera près de son Seigneur.

Quiconque fait de sa prière, le délice et le plaisir de sa vie, aura la proximité de son Seigneur comme délice et plaisir de sa vue dans l'au-delà.


Ibn El Qayim el Jawzi


Ce petit rappel n'a pas pour but de décourager nos frères et soeurs, mais au contraire, de nous aider à nous situer et corriger nos erreurs. Les insufflations [waswas] dans la salat, [seconde catégorie] nous en faisons malheureusement tous l'objet, l'essentiel est de lutter contre et ne pas se laisser distraire par shaytan (maudit soit-il).

Qu'Allah nous accorde la Foi et la Patience afin d'accomplir la prière comme il se doit. ( amine )


Et accomplis la Salat aux deux extrémités du jour et à certaines heures de nuit. Les bonnes oeuvres dissipent les mauvaises. Cela est une exhortation pour ceux qui réfléchissent. [ Sourate 11 - verset 114 ]

source: Sajidine.com

Repost 0
Published by Bouchra - dans Rappels
commenter cet article

Présentation

  • : L&amp;#39;Islam n&amp;#39;est pas le chemin que l&amp;#39;on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L&amp;#39;Islam n&amp;#39;est pas le chemin que l&amp;#39;on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Contact

Recherche