Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2005 1 26 /12 /décembre /2005 15:40

A La lumière de l'expérience des dernières années, il est temps de prendre note et d'essayer d'arreter la marée de divorces parmi mes fréres et soeurs musulmans. Aujourd'hui c'est assez commun de trouver des musulmans et musulmanes qui, avant qu'ils aient atteint l'age de 30 ou 35 ans, ont été mariées trois a quatre fois, leurs enfants souffrant à plusieurs reprises par la traumatisme des orphelinats et des maison de jeunesse. Par conséquence, nous allons énumérer quelques points essentiels à considérer par mes frères et mes soeurs qui sont en cours de choisir une femme ou mari pour la vie (bien que le pronom masculin ait été utilisé partout pour la simplicité, ce qui suit est également applicable autant au hommes qu'aux femmes).

 

  • 1. Du'a. Demandez continuellement l'aide et les conseils d'Allah, afin de trouver et de choisir un compagnon. Aussi souvent que vous le sentez nécessaire, priez Salaat al-Istikhara, la prière spécialement faite pour les conseils, afin de prendre une décision appropriée.

 

  • 2. Consultez votre coeur. écoutez ce que votre voix intérieure, le "radar" qu'Allah vous a donné pour vous guider, vous indique au sujet du conjoint éventuel. Il est susceptible d'être plus correct que votre esprit, qui souvent joue des tours et peut rationaliser presque n'importe quelle chose. Pour beaucoup de gens, les premières impressions sont souvent les plus précises.

 

  • 3. Faites des enquêtes. Trouvez la raison pour laquelle cette personne veut vous épouser. Est-elle intéressée par vous en tant qu'individu ou juste n'importe quelle personne lui suffirait-t-elle ? Pourquoi ne fait-elle pas la chose logique, c.-à-d., épouser quelqu'un de sa propre culture ? Si évidemment la raison primaire de ce mariage, en dépit des réclamations à l'effet contraire, est pour la convenance (greencard, argent, propriété, etc.), oubliez-la. Ceci signifie les ennuis.

 

  • 4. Apprenez a connaître votre femme ou mari potentiel, dans les limites de ce qui vous est permis en Islam, avant de décider du mariage. Juste "voir" quelqu'un une ou deux fois en compagnie de gens avec impatience, pour que ce mariage ait lieu, n'est pas assez vis-à-vis des conditions d'aujourd'hui, où il arrive souvent que deux personnes de milieux totalement différents se reunissnent. Sans violer les regles de l'Islam en étant seul à seul, essayez de comprendre sa nature, ce qui le ou la motive, son temperament, comment ça pourrait etre de vivre avec cette personne.

 

  • 5. Parlez a plusieurs personnes (c'est essentiel que ca soit plusieurs personnes et pas seulement une) qui connaisent votre eventuelle femme ou mari. Si vous ne pouvez le faire, demandez a quelqu'un a qui vous faites confiance de le faire pour vous. Parlez a plusieurs de ses connaisances, et pas seulement ses amis car ils peuvent cacher certains faits pour lui faire une faveur.

 

Et posez des questions non seulement sur sa personalité, sa carrière, son Islam, etc., mais aussi sur des sujets cruciaux tels que "Est ce qu'il se fâche facilement"; "Comment est ce qu'il est quand il est "fache"; est ce qu'il est patient, poli, prévenant; comment il s'entend avec les gens; comment il traite le sexe opposé; quelle relation a t'il avec sa mère et son père; s'il aime les enfants; c'est quoi ses habitudes personnelles, etc...

Et découvrez ses projets d'avenir auprès de personnes qui le connaissent. Ses projets coïncident-ils avec ce qu'il vous a dit ?

Entrez dans les détails autant que possible. Vérifiez ses plans pour le futur - où est ce que vous aller vivre et quelle sera votre style de vie, ses attitudes envers l'argent et ses possessions matérielles.

Si vous ne pouvez pas obtenir des réponses à de telles questions cruciales auprès de personnes qui le connaissent, demandez-lui vous-même et essayez de vous assurer qu'il n'est pas en train d'enoncer simplement ce qu'il sait que vous voulez entendre.

Trop de gens feront toutes sortes de promesses avant les mariages afin d'avoir le conjoint qu'elles veulent mais oublient après et ne les font jamais, (ceci s'applique naturellement également aux femmes quant aux hommes).

 

  • 6. Enquetez au sujet de sa famille, de ses relations avec ses parents, frères et soeurs. Quelle seront ses engagements envers eux à l'avenir ? Comment est-ce que ceci affectera votre couple, où et dans quelles conditions vous aller vivre ? Quel est le caractère et le temperament de chacun de ses parents ?

 

Vivront-ils avec vous ou vous avec eux ? Sont-ils heureux de votre mariage éventuel ou pas ? Bien que ceci n'est pas essentiel dans la plupart des mariages occidentaux, chez les musulmans de telles questions sont souvent cruciales pour le succès ou l'echec d'un mariage, et les réponses à ces questions doivent être satisfaisantes pour assurer une vie maritale paisible.

 

  • 7. Comprenez les attentes de chacun. Essayez d'obtenir un idée de votre femme/mari éventuel par rapport au mariage, comment il se comporte dans diverses situations, et qu'est qu'il veut de vous en tant que son conjoint. Ce sont des questions qui devraient être discutées clairement et precisement durant la phase des négociations avant le marriage, et non apres car ca risque de devenir des sources de grandes chicanes après le mariage si elles n'ont jamais été parlées à l'avance. Si vous êtes trop timide pour poser certaines questions, ayez une personne a qui vous faites confiance le faire pour vous. ? une étape avançée des négociations, une telle discussion devrait inclure des sujets tels que le contrôle des naissances, quand des enfants doivent être prévus, comment ils doivent être eleves, ce qu'il pense d'aider avec les travaux domestiques et avec l'éducation des enfants, si vous pouvez aller à l'école ou au travail, des relations avec sa famille et le vôtre, et d'autres questions essentielles.
  • 8. Voyez-le agir avec d'autres personnes dans des situations diverses. Plus les conditions sont diverses sous lesquelles vous pouvez observer votre femme/mari éventuel, plus que vous saurez quant à sa maniere de traiter les personnes et ses réactions concernant diverses circonstances de la vie.
  • 9. Découvrez sa compréhension de l'Islam et si elle est bien compatible avec le votre. Ceci est une question très importante. S'attend-il à ce que vous fassiez beaucoup de choses que vous n'avez pas faites auparavant ? S'il souligne "Harams", particulièrement si vous êtes récemment converti(e) et qu'il ou elle semble incapable de tolérer votre point de vue, les chances sont que votre mariage sera plein d'ennuis à moins que vous soyez assez flexible pour accepter son point de vue et probablement un style de vie assez restrictif. Laissez-le ou la définir clairement comment il ou elle a l'intention de pratiquer l'Islam et comment il veut que vous le pratiquiez, comme ca il n y aura aucun malentendu plus tard.
  • 10. Ne soyez pas pressé. Tant de mariages se sont cassés parce que les futurs conjoints sont tellement impatients qu'ils ne prennent pas le temps de faire les recherches essentielles tels que celes tracées en grandes lignes ci-dessus.

 

Ils se précipitent dans les choses. Bien que ca peut paraitre choquant, les mariages qui sont contractés entre les musulmans et puis se cassent dans une delai d'une semaine ou d'un mois ou meme une année sont devenues chose commune. Ne vous ajoutez pas à la liste des mariages ratés.

 

  • 11. Demandez-vous, est-ce que je veux cette femme/homme comme la mere/pere de mes enfants ? Si vous ne le sentez pas bien en vous, ou que vous doutez, réfléchissez encore. Rappelez-vous que le mariage n'est pas simplement pour aujourd'hui ou demain mais qu'il est pour la vie, et que le but primaire est de construire une famille. Si la personne en question ne semble pas ètre un futur bon parent, vous exposez vos futurs enfants à un manque certain quant à l'aide nécessaire de cette personne - ou bien même qu'il/elle agisse de façon négatives envers eux.
  • 12. Ne permettez jamais d'avoir de la pression pour le mariage. Votre coeur doit se sentir bien à son sujet, pas le coeur de quelqu'un d'autre. Encore, des allégations "islamiques" comme - il est pieux, il a une barbe, il fréquente le Masjid, il connait l'Islam; ou bien elle porte le Hijab, ne parle pas aux hommes, tout ces critères ne sont pas nécessairement des garanties d'un bon conjoint pour vous ou d'un bon mariage, mais sont seulement une partie de la situation dans son ensemble.

Si un individu pratique la Sunnah seulement par rapport au culte, les chances sont que lui/elle n'a pas vraiment compris et n'est pas vraiment en train de vivre l'Islam. La possession de l'affection et de la Rahmah (pitié) que l'Islam encourage entre les conjoints est essentielle pour un rapport réussi, et ceux-ci sont les traits importants à rechercher dans un éventuel conjoint.

 

  • 13. Ne Jamais consentir à s'engager dans un union en échange d'une somme d'argent. De telles choses sont expressément interdits dans l'Islam et entrent dans le péché, car le mariage doit être inscrit clairement comme une chose permanente, toute la vie, mais pas pour un seul instant.

 

Si ces directives sont suivies, inchaAllah les chances de faire une erreur qui pourrait troubler le reste de votre vie peut être réduit au minimum. Le choix d'un conjoint est une question des plus sérieuse, peut-être que c'est la décision la plus sérieuse que vous prendrez jamais dans votre vie puisque votre conjoint peut vous faire réussir ou échouer, dans les bons et mauvais moments de cette vie et, par conséquent, dans la vie d'apres. Cette décision doit être prise avec le plus grand soin et l'attention. Recherchez à plusieurs reprises les conseils d'Allah et ensuite de vos parents et ensuite de vos proches.

 

Si tout est favorable, je vous souhaite le bonheur ensemble ici sur la terre et dans la vie d'apres. Sinon, mieux vaut abandonner cette possibilité et attendre. Allah votre Seigneur sait tout a votre sujet, vous etes son serviteur, et Il a deja ecrit votre destin et votre futur compagnon pour vous. Soyez sûr qu'il vous réunira quand le temps sera juste et correct pour cette union. Comme le Qu'ran nous l'encourage, vous devez être patient jusqu'à ce qu'Allah vous ouvre la voie et vous de votre coté vous devez activement explorer les diverses possibilités de mariage.

 

 

Deux mots adressé aux frères. Si vous mariez ou avez marié une récente convertie à l'Islam, vous devez être très patient et la supporter. Rappelez-vous, l'Islam est nouveau pour elle, et il y a des chances qu'elle ne pourra pas prendre la totalité de la Shari'ah immédiatement - et n'oubliez pas que l'Islam n'exige pas ceci, si vous regardez l'histoire de l'Islam au debut, tout a été dit tres graduellement.

 

Votre épouse doit faire les efforts de se conformer elle-même à sa nouvelles foi et culture, elle a besoin de temps et beaucoup de support, de l'amour, d'aide et de compréhension de vous. Il est meilleur de l'a laisser faire les changements à sa propre vitesse, quand son être intérieur est prêt, plutôt que d'exiger qu'elle fasse ceci ou cela, même si cela signifie qu'un certain temps s'écoulera avant qu'elle soit prête à suivre certaines injonctions islamiques.

 

Si les changements viennent d'elle-même, ils sont susceptibles d'être sincères et permanents; autrement, si elle fait des changements en raison de votre pression ou d'autres, elle peut toujours être peu satisfaite de la situation et peut rechercher à s'en éloigner. Vous pouvez l'aider en étant conforme dans votre propre comportement. Tant de musulmans appliquent certaines parties du Qur'an ou de la Sunnah qui leur conviennent et abandonnent le reste, avec comme résultat une confusion dans les esprits de leurs épouses et de leurs enfants.

Ainsi, tout en maintenant fermement les rênes dans vos mains, vous devriez regarder vos propres défauts, pas les siens, et ètre fier et heureux des efforts qu'elle est en train de faire. Soyez patients et flexibles, soyez prévenant, et montrez votre appréciation de la tâche difficile qu'elle est en train d'effectuer. Cette approche provoquera l'amour, le respect envers vous, ainsi que votre culture, et le vrai Islam bien mieux qu'une approche dure ou dominante.

 

En conclusion, un mot d'avertissement. Certaines situations se sont produites dans lesquelles certaines femmes devenues musulmanes (ou après avoir fait peut-être réellement Shahaadah), ont trompées et dupées bons nombres d'hommes musulmans. De telles femmes peuvent être extrêmement adroites et opérent comme étant de "pauvres femmes seules" nécessitant l'aide d'un mari. Les frères qui tombent dans ce filet peuvent recevoir d'elles des fausses photos, de fausses informations ou des fausses promesses. Elles peuvent tricher par tous les moyens, et finalement voler tout ce qu'une femme peut voler. Comme mentioné précedement, il est toujours sage de vérifier l'entourage éventuel et les musulmans locaux qui la connaissent.

 

Gardez vos yeux ouverts et prenez votre temps. Puisque le mariage est pour la vie, pour l'éternité, se dépêcher pour n'importe quelle raison est l'acte d'une personne idiote ou négligente qui pourra uniquement se blâmer lui-même ou elle même, si les choses tournent mal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bouchra - dans Femina-famille
commenter cet article

commentaires

sheimah 14/10/2012 16:35


 


Asalam alekom wa ramatu Allah wa barakatu,

Je trouve cette article tres bien, mash Allah,

Toutefois, pourquoi terminer sur une fin dure en jugeant les personnes qui se sont trompés de négligente ou d'idiote, cela ne se fais pas, ces mots sont
innapropriés dans le terme et pas gentil, Subhan Allah,

Seul Allah Subhan Allah peut juger une personne, et vous ne pouvez pas traiter d’idiot, un frere, une soeur, qui croit faire bien, et qui s'en est remis à
ce qu'on lui dit de faire par des personnes de statut superieur en la religion,

1-de part qu'il donne sa confiance à ces gens qui lui disent comment faire, et ce sont eux qui le disent, qui se chargent de marier etc..imam, waly,
tuteur,  etc..

( pour les convertis en particulier),  qui s'est peu etre égaré et à subi des difficultées avant , en sachant que son cadre de vie  est peut
etre aussi loin du dine, ou innaproprié,
et qu'il n'  a pas la bonne connaissance des procedures, donc écoute ces gens..

2. il ne sais comment faire, c'est aussi nouveau, et sans experience on fais souvent des erreurs, sans appuis stable:

il se peut que celle-ci est été mal aiguillés, ou que certaines personnes proches qui ont de la connaissance en l'islam ( mais insuffisante sur ce point),
l'est precipités avec la pression, ou l'est mal conseillés, l'entourage qui est aussi dans l' Islam,

et malgres ses recherches multiples,
on lui dit de  s 'en remetre à Allah, aussi, aprés un ou deux rendez vous de dix-vingt minutes, du moment que le frere est pieux, (mais des fois sans
connaisance de ces problemes),

car je vous le dis par experience, meme des gens ayant un statut religieux,  apres tout de même un niveau de connaissance acquises, et auquel on
appel à l'aide peuvent se tromper dans les demarches, ne pas faire comme il le faut, ou ne pas etre assez investie dans les conseils ou dans la communication, ils sont aussi surchargés, et c 'est
la le grand probleme..etc..
Qu’ Allah nous pardonne à tous,

Les personnes se retrouvent alors confrontés à eux memes, pris entre justement le cotoyement de gens bien difficilement accesible pour leurs conseils qui
sont du coup precipités, ou dans les erreurs de procédures aussi, et je le dis par experience Wallah, Allah est Temoin..

La illaha ill Allah
Merci, pour ce beau rappel en esperant que vous changiez les termes finals:
Gardez vos yeux ouverts et prenez votre temps. Puisque le mariage est pour la vie, pour l'éternité, se dépêcher pour n'importe quelle raison est l'acte d'une personne idiote ou négligente qui
pourra uniquement se blâmer lui-même ou elle même, si les choses tournent mal.


hanifa 13/04/2010 18:04



Salem a3likoum,


Juste pour vous dire que j'aime beaucoup votre site... Mash'allah je trouve que ce que vous dites est clair et surtout de bons conseils à suivre. Qu'allah vous guide. AMine



omar 13/06/2009 19:01

merci , ce sont des conseilles d'or, bon courage....

nadia 04/02/2009 20:29

Salem alaikoum, Barak ellah fikoum pour cet article.J ai besoin d'un conseilVoila, il y a un prétendant qui s'et présenter à moi, il est de la meme ville que moi, il di qu il fait la prière, il a une bonne situation socio proféssionel, il est ambitieux et interessant.Mais il fume, et à la première rencontre( pour le moment je l ai vu q'u'une fois) j ai trouvais qu'il parlait beaucoups de lui (je, je...) il m a parut un peu nerveux(il a raconté des situation ou il s'est emporter avec des jeans, et il était plutot fière de ca jenre il se laisse pas fair...)Et en gros j ai pas aimer sa facon de etre, je sais pas, mais j ai trouvé qu'il se tenait pas tres bien,... je sais pas comment dire!!! mais il m a pas donner l impréssion de l'homme serein, poli,...je sais pas.Mes amis me disent qu il faut le revoir pour juger!!!moi je me di que peut etre la première impréssion c est la bonne...Merci de me conseiller.Jazakou elah kheiran

myriam 01/02/2009 02:17

salam aylikoum merci pour votre message votre blog est reussi kallah vous protege

Présentation

  • : L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • L'Islam n'est pas le chemin que l'on parcourt avec ses pieds mais avec son Coeur
  • : Dans Anwaroul-Islam vous entez, sur l'ocean de l'Amour et la Fraternité vous navigurez,les rappels et la science d'Allah vous rencontrerez .......
  • Contact

Recherche